•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Abel et Citrini-Beaulieu décrochent l'argent aux mondiaux et leur billet olympique

Jennifer Abel et Melissa Citrini-Beaulieu ont remporté la médaille d'argent au 3 mètres synchro

Photo : AFP/Getty Images / MANAN VATSYAYANA

Radio-Canada

Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu ont remporté la médaille d'argent au 3 m synchronisé lundi, aux mondiaux de la FINA, en Corée du Sud. Les plongeuses se sont ainsi qualifiées dans cette épreuve pour les Jeux de Tokyo en 2020.

Les Canadiennes ont terminé avec un total de 311,10 points. Elles ont été au 2e rang tout au long de la finale, du premier au cinquième plongeon.

Il s'agit d'une neuvième médaille aux Championnats du monde pour Abel, un record canadien. Elle devance désormais Alexandre Despaties et Ryan Cochrane, qui en avaient récolté chacun huit.

« Il y avait beaucoup d'enjeux pour moi aujourd'hui, mais je savais qu'en qualifiant le pays, je deviendrais la plongeuse la plus médaillée aux Championnats du monde, donc je me suis concentrée avec Mélissa à monter sur le podium », admet Abel.

Revoyez les cinq plongeons de Jennifer Abel et de Mélissa Citrini-Beaulieu

Le détail des notes de Jennifer Abel et de Mélissa Citrini-Beaulieu en finale du 3 m synchroAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le détail des notes de Jennifer Abel et de Mélissa Citrini-Beaulieu en finale du 3 m synchro

Photo : FINA

Les Chinoises Wang Han et Shi Tingmao l'ont emporté avec 342 points et les Mexicaines Paola Spinosa Sanchez et Melany Hernandez Torres (294,90 points) ont complété le podium.

C’est certain que parfois, nous pouvons avoir des doutes ou des hésitations, mais nous ne nous sommes pas donné la chance d’en avoir aujourd’hui. C’était le moment de faire quelque chose et nous allions gagner ou perdre ensemble. Nous avons eu confiance en nous dès notre premier plongeon et jusqu’au dernier en finale.

Jennifer Abel

Déception pour Riendeau et Zsombor-Murray

Vincent Riendeau et Nathan Zsombor-Murray ont quant à eux participé à la finale du 10 m synchronisé. Le duo canadien a terminé au 11e rang avec 368,19 points. Zsombor-Murray a eu du mal dans deux plongeons à haut coefficient de difficulté.

Ils avaient obtenu 397,38 points durant la phase préliminaire.

« Les préliminaires doivent servir de réchauffement, explique l'ex-plongeuse Roseline Filion à l'antenne de Radio-Canada. Il faut élever le niveau en finale, ce qui n'a pas été le cas pour les Canadiens dans cette compétition. »

Revoyez les six plongeons de Vincent Riendeau et Nathan Zsombor-Murray

« Nous avons bien commencé, mais ensuite, ç’a été un jeu mental, a raconté Riendeau. Nous avons essayé de faire du mieux que nous le pouvions, mais nous avons chacun fait nos propres erreurs. Nous aurions aimé répéter notre performance des préliminaires, nous avons donné toute l’énergie que nous avions. »

Zsombor-Murray a été gagné par la nervosité après les deux premiers plongeons en finale et ses quelques erreurs à son troisième passage sur la tour l’ont un peu déstabilisé pour la suite.

« Je me sentais comme si ça ne se passait pas bien et que le reste de la compétition n’allait pas bien aller, confie Zsombor-Murray, déçu de sa performance en finale. Mais je reste fier de mes plongeons en préliminaires. »

Riendeau et Zsombor-Murray auront une autre occasion de se qualifier pour les Jeux olympiques, pendant de la Coupe du monde de Tokyo, qui aura lieu en avril 2020 à la piscine olympique, et qui servira d'épreuve-test.

En natation artistique, à l’épreuve par équipe acrobatique, la sélection canadienne a conclu au pied du podium.

Sio Ormond, Emily Armstrong, Audrey Joly, Catherine Barrett, Halle Pratt, Claudia Holzner, Andrée-Anne Côté, Jacqueline Simoneau, Rebecca Harrower et Camille Fiola-Dion ont amassé 89,9333 points, à 1,2 des Espagnoles, médaillées de bronze.

« Nous avons vraiment fait une belle routine. Notre but était d’avoir beaucoup d’énergie et de nous rapprocher le plus possible de la 3e place, dit Fiola-Dion. Nous terminons en 4e place, mais nous sommes super contentes de tout ce que nous avons donné. »

« Nous sentions vraiment l’énergie de la foule pendant que nous nagions. C’est l'une de nos meilleures performances », a-t-elle ajouté.

L'Ukraine a remporté la médaille d'or et l'Italie l'argent.

Simoneau en solo libre

Plus tôt dans la journée, Jacqueline Simoneau était en action en solo dans la phase préliminaire du programme libre.

La Québécoise s’est classée 5e grâce à 90,4333 points, tout juste devant l’Italienne Linda Cerruti, 6e avec 90,2333 points.

La Russe Svetlana Romashina a terminé en tête avec 96,4667 points. Le top 12 au classement se retrouvera en finale mercredi.

Plus de peur que de mal pour Gagné

Philippe Gagné, qui avait heurté le tremplin lors de la phase préliminaire du 3 m synchronisé samedi, s'est montré rassurant lundi sur les réseaux sociaux.

« Je veux que tout le monde sache que je vais bien et que je participerai à l'épreuve individuelle le 17 juillet, a précisé le Québécois sur son compte Instagram. Merci à tous pour le support et pour cette incroyable dose d'amour. Ça n'a pas passé inaperçu. »

Lui et son coéquipier François Imbeau-Dulac pourront à nouveau tenter de se qualifier pour les JO 2020 à la Coupe du monde de Tokyo.

Son dos frappe le dessus de la planche.

Philippe Gagné heurte le tremplin.

Photo : Getty Images / Quinn Rooney

Au programme mardi aux Championnats du monde :

  • Plongeon : 10 m synchronisé féminin
  • Natation artistique : duo (phase préliminaire) et figures imposées par équipe
  • Natation : 10 km masculin en eau libre

Plongeon

Sports