•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cricket : l'Angleterre enfin reine de son sport roi

Le capitaine anglais Eoin Morgan, entouré de ses coéquipiers, soulève le trophée de la Coupe du monde de cricket après la victoire des siens en finale.

L'équipe d'Angleterre

Photo : Getty Images / Michael Steele

Agence France-Presse

L'Angleterre a enfin décroché le titre de championne du monde de cricket, dimanche à Londres, à l'issue d'une finale à suspense face à la Nouvelle-Zélande. Elle est ainsi devenue « reine » de son sport après avoir perdu trois finales.

La victoire a toutefois été difficile, stressante et épuisante pour les nerfs des joueurs, et surtout des partisans présents au Lord's, le temple du cricket à Londres, comme pour ceux qui étaient devant l'écran géant de Trafalgar Square.

« Mon coeur bat encore la chamade. C'est le trophée le plus important que je n'ai jamais gagné, grâce à cette grande bande de potes, une famille vraiment bonne pour moi », s'est exclamé Jofra Archer.

« C'est absolument incroyable et je n'arrive toujours pas à vraiment le croire. Nous l'avons fait. Cela nous fait tellement de bien », a souligné le capitaine Eoin Morgan.

Son camarade Ben Stokes était en larmes. « Je suis sans voix. Tout ce dur travail pendant quatre ans pour arriver ici et devenir champion du monde. Ça me procure des sentiments incroyables. Je ne pense pas qu'il y aura un meilleur match de cricket que celui-ci dans l'histoire. »

Archer, Stokes et ses camarades, grands favoris et soutenus par tout un peuple, ont en effet longtemps été tenus en échec par de vaillants Néo-Zélandais, finalistes surprise après leur victoire contre l'Inde en demi-finales.

Non seulement le match s'est-il terminé sur une égalité après les 600 balles réglementaires, mais la prolongation n'a pas non plus désigné de vainqueur. Il a fallu recourir à une règle spécifique du bris d'égalité pour que l'Angleterre soit couronnée grâce à un nombre plus important de coups gagnants.

L'Angleterre avait perdu en finale face aux West Indies (Antilles) en 1979, à l'Australie en 1987, puis au Pakistan en 1992.

Pour la Nouvelle-Zélande, l'histoire s'est répétée. Battue en finale de l'édition 2015 par l'Australie, elle a fait jeu égal avec l'Angleterre avant de perdre d'un rien.

La Coupe du monde de cricket est disputée sous une forme courte du jeu, appelée « One Day International », les matchs étant limités à 300 balles lancées par équipe, soit l'équivalent d'une journée sur le terrain. Un match sous la forme traditionnelle peut durer de quatre à cinq jours.

Sports