•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Novak Djokovic remporte une finale d'anthologie à Wimbledon contre Roger Federer

Le Serbe Novak Djokovic soulève le trophée pour la cinquième fois à Wimbledon.

Photo : AFP/Getty Images / DANIEL LEAL-OLIVAS

Radio-Canada

Au terme d’un match-fleuve, le Serbe Novak Djokovic a finalement eu le dessus sur le Suisse Roger Federer et a été sacré champion pour la cinquième fois de sa carrière sur le terrain anglais, dimanche.

Le Serbe a eu besoin de 4 heures 57 minutes pour l’emporter en cinq manches de 7-6 (7/5), 1-6, 7-6 (7-4), 4-6 et 13-12 (7/3). Djokovic gagne ainsi son 16e titre du grand chelem, à deux unités de l'Espagnol Rafael Nadal et à quatre de Federer, détenteur du record.

En cinquième manche, Federer s'est donné deux balles de championnat à 8-7, mais Djokovic est parvenu à les effacer puis à briser le Suisse. En triomphant ensuite au bris d'égalité de la manche ultime, qui a été instauré dans la foulée de l'interminable Isner-Mahut en 2010 (70-68 en cinquième manche), le Serbe est devenu le premier joueur depuis 1948 à sauver des balles de match en finale et à l'emporter par la suite.

En 2009, Federer avait gagné 16-14 lors de la cinquième manche, un pointage qui n'est plus possible aujourd'hui, selon les règles en vigueur. Djokovic s'est même enquis auprès de l'arbitre de la règle à 10-10, pensant que le bris d'égalité commençait à ce moment.

« Malheureusement lors de ce genre de matchs, quelqu'un doit perdre », a déclaré Djokovic après avoir privé Federer d'un neuvième titre londonien.

« Je vais essayer d'oublier ce qu'il vient de se passer, a blagué Federer, qui aura 38 ans au mois d'août. Je pense que c'est un état d'esprit. Je suis très doué pour passer à autre chose parce que je ne veux pas me déprimer en pensant à un match incroyable. »

La finale entre la première raquette mondiale et le troisième joueur au classement de l’ATP a été la plus longue de l’histoire à Wimbledon.

Le record remontait au duel entre Roger Federer et Rafael Nadal, qui s’était étiré sur 4 h 48 min en 2008. Federer s’était alors incliné devant l’Espagnol.

Une finale gagnée aux bris d'égalité

Dans une première manche qui allait donner le ton à ce duel d'anthologie, Federer a obtenu la seule chance de bris, au quatrième jeu, mais n'a pas su l'exploiter lorsque son coup droit en décroisé a abouti dans le corridor du double à la gauche de Djokovic.

Ce dernier semblait en difficulté au bris d'égalité après avoir donné deux mini-bris consécutifs qui ont aidé Federer à se bâtir une avance de 5-3. Djokovic a cependant gagné les quatre points suivants pour clore la première manche après exactement 60 minutes d'action endiablée.

Nullement abattu, Federer a réagi en gagnant les quatre premiers jeux de la deuxième manche, qu'il a bouclée après seulement 25 minutes, sur une double faute du Serbe, sa troisième de l'affrontement.

Le Serbe Novak Djokovic et le Suisse Roger Federer à Wimbledon

Novak Djokovic console Roger Federer au filet après le match.

Photo : Getty Images / LAURENCE GRIFFITHS

Djokovic a retrouvé son énergie et ses sens lors de la troisième manche, et il a résisté à la seule chance de bris de Federer, lors du dixième jeu grâce à un service gagnant. Le Serbe a ensuite gagné cinq des six premiers points du bris d'égalité, en route vers une avance de deux manches à une.

Encore une fois, Federer n'avait pas dit son dernier mot. Le Suisse a réalisé des bris consécutifs lors des cinquième et septième jeux pour se bâtir une avance de 5-2.

Mais pour la première fois du match, Federer a flanché à son service, permettant à Djokovic d'inscrire son premier bris de l'affrontement après trois manches sans avoir provoqué une seule chance de bris.

De retour au service, Federer a toutefois été incisif lors du dixième jeu de la manche qu'il a gagnée sans accorder un seul point pour forcer la présentation d'une manche ultime.

À elle seule, la cinquième manche a duré presque deux heures et a vu Djokovic se donner une avance de 4-2 avant de subir un bris de service au septième jeu. À partir de ce moment, les deux joueurs ont défendu leur service jusqu'au 15e jeu lorsque Federer a réalisé un bris qui lui donnait une avance de 8-7.

Au service, le Suisse s'est bâti une avance de 40-15, mais il a laissé filer deux balles de match, d'abord sur une erreur de sa part, puis à la suite d'un coup droit en croisé de Djokovic. Ce dernier a gagné les deux points suivants pour prolonger le suspense.

Lors du bris d'égalité décisif, Djokovic a inscrit un mini-bris dès le troisième point du jeu lorsque Federer a vu sa demi-volée aboutir hors limite et il s'est enfui avec la victoire sans permettre au Suisse de recoller au pointage.

Novak Djokovic l'emporte sur Roger Federer en finale à Wimbledon

Avec les informations de Associated Press

Tennis

Sports