•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Halep couronnée à Wimbledon, Williams échoue de nouveau en finale

Elles quittent le court.

Serena Williams et Simona Halep

Photo : La Presse canadienne / Tim Ireland

Radio-Canada

Simona Halep a aisément battu Serena Williams samedi en finale du tournoi de Wimbledon. Elle a sèchement vaincu sa rivale en deux manches identiques de 6-2.

La Roumaine n'a eu besoin que de 56 minutes pour décrocher le titre sur la pelouse anglaise. Il s'agit dans son cas d'un deuxième trophée majeur, après celui remporté sur la terre battue française de Roland-Garros en 2018.

L'ancienne numéro un mondiale, désormais classée 7e, est la première joueuse de son pays à être sacrée championne à l’All England Club.

C'est le meilleur match que j'aie jamais joué. J'ai travaillé très dur pour ce moment, c'est super. J'avais mal au ventre avant d'entrer sur le court, mais je sais qu'il n'y a pas de temps pour les émotions avant le match.

Simona Halep

« C'était le rêve de ma mère, raconte la détentrice de 19 titres à la WTA. Quand j'avais 10 ans, ma mère me disait que si je devais faire quelque chose d'important dans le tennis, il fallait que je joue une finale de Wimbledon. »

Elle est accroupie au sol après sa victoire.

Simona Halep

Photo : Getty Images / Shaun Botterill

L'Américaine n'a jamais pu surmonter un départ catastrophique durant cette finale à sens unique, à la surprise générale. Elle a été brisée à deux reprises pour amorcer le match et s'est rapidement retrouvée en retard 0-4.

Elle a connu un deuxième passage à vide fatal dans la seconde manche en perdant son service deux fois de manière consécutive, lorsque le pointage était de 2-2.

« Elle a vraiment joué incroyablement bien. Quand une joueuse joue aussi bien, il faut lui lever son chapeau et lui dire bravo, lance Williams. Je dois continuer d'essayer, de me battre et d'apprécier ce sport. »

Halep a empêché la cadette des sœurs Williams de mettre la main sur son 24e triomphe en grand chelem et surtout d’égaler le record de l'Australienne Margaret Court, établi avant l'ère Open pendant la période 1960-1973.

La vétérane de 37 ans, qui pointe au 10e rang au classement mondial, échoue en finale pour une troisième fois depuis que son compteur est arrêté à 23 couronnes majeures.

Williams avait également baissé pavillon au tour décisif devant l'Allemande Angelique Kerber à Wimbledon en 2018, avant de perdre deux mois plus tard contre la Japonaise Naomi Osaka aux Internationaux des États-Unis.

Je pense qu'il va falloir que je trouve un moyen pour gagner de nouveau une finale. Peut-être que retourner sur le circuit pour aller gagner des finales en dehors des [tournois du] grand chelem pourrait m'aider à retrouver ce dynamisme que j'avais quand je gagnais.

Serena Williams

La finale masculine opposera dimanche le Serbe Novak Djokovic et le Suisse Roger Federer.

Les deux hommes ont défait un joueur espagnol en quatre manches vendredi pour atteindre l'étape ultime. Djokovic a vaincu Roberto Bautista Agut, tandis que Federer a renversé Rafael Nadal.

Par ailleurs, le Canadien Liam Draxl et l'Américain Govind Nanda ont obtenu leur billet pour la finale du double chez les juniors. Le tandem a remporté sa demi-finale 6-4 et 6-3 contre le duo britannique composé d'Arthur Fery et de Toby Samuel.

Draxl et Nanda sont classés septièmes têtes de série. Ils croiseront la raquette avec les favoris, les Tchèques Jonas Forejtek et Jiri Lehecka, pour l'obtention du titre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports