•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Canadiennes ratent le podium et reportent la qualification olympique au 10 m synchro

Meaghan Benfeito et Caeli McKay terminent 4es au 10 m synchro

Photo : Getty Images / Catherine Ivill

Radio-Canada

Meaghan Benfeito et Caeli McKay ont terminé au pied du podium du 10 m synchronisé aux Championnats du monde de la FINA à Gwangju, en Corée du Sud, dimanche. Elles ont du même coup raté de peu leur première chance de qualifier le pays à cette épreuve pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Seulement 81 centièmes de point ont séparé les Canadiennes du podium. Elles ont pris le 4e rang avec un total de 304,05, derrière les Américaines, qui ont créé la surprise en remportant la médaille de bronze avec 304,86 points.

Les Chinoises Jiaqi Zhang et Wei Lu (345,24 pts) ont été sacrées championnes du monde. Les Malaisiennes Mun Yee Leong et Pandelela Pang (312,72) se sont classées 2es.

Les trois meilleures équipes obtenaient une place pour leur pays aux Jeux de 2020.

La compétition a été serrée jusqu’à la fin. Au 2e rang provisoire après le troisième tour, les Canadiennes ont glissé au 3e rang à leur quatrième plongeon, celui avec le coefficient de difficulté le plus difficile de la compétition. Benfeito a eu de la difficulté avec l’exécution, ce qui a nui à son entrée dans l’eau.

Au dernier plongeon, c’est pour McKay que ça a été plus difficile. Résultat : les Américaines, qui ont réussi un excellent dernier tour, ont devancé les représentantes de l’unifolié.

« C’est sûr que c'est décevant, parce que nous avons fait un meilleur pointage que ce matin. C’est sûr que ça nous fait de la peine de ne pas avoir ouvert notre place pour les Jeux. Mais je crois que c’est quelque chose de motivant. Ça va faire de nous une équipe plus solide », a déclaré Meaghan Benfeito.

La jeune plongeuse était inconsolable à sa sortie de l’eau. Les Américaines, quant à elles, avaient de la difficulté à croire ce qui leur arrivait.

« Elle était stressée pendant la journée. Ce matin, on savait qu’il fallait juste passer au travers de notre liste. C’est sûr qu’en finale, c’était plus stressant pour elle, parce qu’elle savait ce qu’il y avait en jeu », a raconté Benfeito.

« Elle s’en veut d’avoir raté son dernier plongeon, mais je lui disais que moi, j’avais raté l’avant-dernier. C’est la même chose. On gagne en équipe et on perd en équipe et c’est l’important. Je suis là pour elle », a ajouté la vétérane.

Les Canadiennes devront attendre à la Coupe du monde de plongeon à Tokyo, en avril 2020, pour assurer leur place aux Jeux olympiques.

« Je ne suis pas inquiète. Ce n’est pas la première fois que nous ne qualifions pas le pays à la première occasion. C’était arrivé en 2011 avec Roseline [Filion]. Nous avions même fini 7es, alors c’est pire. Mais c’est la première expérience préolympique de Caeli, c’est normal qu’elle ait de la peine », a indiqué Benfeito.

Elle arrive même à tirer du positif de la situation. « Des fois, quand c’est trop facile, ce n’est pas la meilleure façon. Ça va nous motiver encore plus à nous améliorer à l’entraînement et nous rendre plus agressives pour l’année des Jeux. », a affirmé Benfeito.

Natation artistique : le duo Simoneau-Holzner 6e

Elles sont debout en maillot au bord de la piscine.

Claudia Holzner et Jacqueline Simoneau

Photo : Getty Images / Maddie Meyer

Les Canadiennes Jacqueline Simoneau et Claudia Holnzer se sont classées 6es en duo technique.

Elles ont récolté 88,8659 points pour leur programme.

Les Russes Svetlana Romashina et Svetlana Kolensnichenko sont montées sur la plus haute marche du podium avec un pointage de 95,9010. Elles ont devancé les Chinoises Wenyan Sun et Xuechen Huang (94,0072), ainsi que les Ukrainiennes Anastasiya Savchuk et Marta Fiedina (92,5847).

« Nous avons eu un de nos meilleurs pointages de la saison, alors nous sommes super contentes. Nous nous sommes vraiment bien senties dans l’eau. Nous avons nagé plus près l’une de l’autre, alors la chimie était encore plus grande et ça nous donnait encore plus d’énergie », a indiqué Simoneau.

La bonne nouvelle pour Simoneau et Holzner, c’est qu’elles ont largement devancé les Mexicaines (11e) et les Américaines (12e). Ces deux duos seront ceux à battre dans deux semaines aux Jeux panaméricains de Lima. Le pays qui remportera cette compétition continentale obtiendra sa qualification pour les Jeux de Tokyo en 2020.

« Nos adversaires mexicaines et américaines ici seront nos concurrentes pour une qualification olympique, alors c’est vraiment un bon départ pour nous, sachant que les Jeux s’en viennent bientôt », a affirmé Simoneau.

À l’épreuve technique par équipe, le Canada (88,4953) s’est qualifié pour la finale grâce à une 7e place en phase préliminaire.

Water-polo : une défaite en entrée pour le Canada

Le Canada défait à son premier match aux mondiaux

Le Canada défait à son premier match aux mondiaux

Photo : Getty Images / Catherine Ivill

À son premier match du tour préliminaire, le Canada s’est incliné 18-10 devant la Russie.

À la traîne en début de match, l’unifolié a tenté de rattraper son retard, mais en vain.

Kyra Christams a été la meilleure marqueuse du pays avec un tour du chapeau. Hayley McKelvey, deux fois, Élyse Lemay-Lavoie, Axelle Crevier, Kelly McKee, Emma Wright et Monika Eggens sont les autres pointeuses du Canada.

Leur prochain match aura lieu lundi contre la Hongrie.

Une place aux Jeux de Tokyo est à l'enjeu. Elle sera remise au pays gagnant, s'il n'est pas déjà qualifié. Jusqu'à présent, le Japon et les États-Unis ont confirmé leur place.

Le Canada pourrait se qualifier soit aux mondiaux, aux Jeux panaméricains de Lima (1 place) ou au tournoi de la dernière chance qui sera disputé en mars 2020 (3 places).

En 2015, le pays n'était pas représenté à Rio.

Radio-Canada Sports diffuse les Championnats du monde de la FINA sur le web. Pour ne rien manquer, consultez notre horaire de webdiffusions.

Plongeon

Sports