•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Federer renverse Nadal pour une finale de rêve contre Djokovic à Wimbledon

Roger Federer exulte après sa victoire contre Rafael Nadal en demi-finales à Wimbledon.

Photo : Getty Images / ADRIAN DENNIS

Radio-Canada

Pour la première fois en 11 ans, Rafael Nadal et Roger Federer se faisaient face sur le gazon de Wimbledon, en demi-finales, vendredi. Mais contrairement à la finale d'anthologie de 2008, c'est le Suisse qui a triomphé pour fixer un rendez-vous à Novak Djokovic, vainqueur plus tôt de Roberto Bautista Agut.

Federer l'a emporté 7-6 (7/3), 1-6, 6-3 et 6-4 et fera face dimanche au Serbe, tenant du titre et numéro un mondial.

Le Suisse de 37 ans tentera de mettre la main sur un neuvième titre à l'All England Club, et sur un 21e titre du grand chelem, alors que Djokovic voudra accrocher une cinquième couronne anglaise à son palmarès et un 16e succès dans un tournoi majeur. Ce sera la troisième finale à Londres entre les deux hommes.

La première manche de ce 40e match entre Nadal et Federer s'est réglée au bris d'égalité sans que l'une ou l'autre des deux légendes réussissent à prendre le service de son adversaire.

L'Espagnol s'est repris dès la manche suivante, brisant deux fois le Suisse, alors que Federer était incapable de convertir ses quelques occasions de rendre la pareille à Nadal.

Mais c'était le seul instant de vulnérabilité de Federer qui n'a plus perdu son service par la suite tout en enlevant une fois lors de chacune des deux dernières manches celui de Nadal.

Le perdant du duel a toutefois chèrement vendu sa peau et Federer n'a levé les bras au ciel qu'après l'avoir emporté à sa cinquième balle de match.

« Je suis épuisé, ç'a été dur à la fin. Il a joué des coups incroyables pour rester dans le match, mais c'est toujours spécial de jouer contre Rafa », a avoué Federer, qui est sorti vainqueur de la majorité des plus longs échanges, souvent de très haut niveau, entre les deux hommes.

Dans la première demi-finale du jour, Bautista Agut est parvenu à briser le service de Djokovic en deuxième manche pour égaler les chances. Cependant, le Serbe et favori a sauvé deux balles de bris en troisième manche avant de facilement s'imposer lors de la quatrième. Le numéro un mondial a toutefois eu besoin de cinq balles de match avant de clore le débat.

Grâce à cette victoire, le quadruple lauréat de l'épreuve a atteint une 25e finale majeure. Il a eu le meilleur 15 fois à ses 24 participations précédentes.

« Novak a été impérial encore. Il est solide comme un roc. J'espère pouvoir le pousser à bout et le battre, mais il n'est pas numéro un mondial pour rien. C'est enthousiasmant de le jouer », a affirmé Federer.

À l'All England Club, Djokovic présente un dossier de 4-1 en finale. Son seul revers a été subi en 2013 contre Andy Murray.

Il renvoie la balle à Roberto Bautista Agut en demi-finale à Wimbledon.

Novak Djokovic

Photo : Getty Images / Mike Hewitt

« Je suis allé chercher loin pour gagner. Roberto jouait sa première demi-finale, mais il n'a pas été déboussolé par le court, par l'événement », a dit le vainqueur à l'issue du match.

« En deuxième manche, il a commencé à s'établir dans le match et à placer ses services. Les cinq premiers jeux de la troisième manche ont été serrés et ça aurait pu faire basculer le match d'un côté comme de l'autre », a conclu le Serbe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports