•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Simona Halep a rendez-vous avec Serena Williams à Wimbledon

Montage de photos des deux joueuses qui saluent la foule après leur victoire.

Simona Halep et Serena Williams

Photo : Associated Press / Tim Ireland/Alastair Grant

Agence France-Presse

La Roumaine Simona Halep et l'Américaine Serena Williams se sont qualifiées pour la finale de Wimbledon avec des victoires faciles jeudi.

Halep a atteint la finale avec une victoire de 6-1 et 6-3 contre l'Ukrainienne Elina Svitolina, huitième raquette mondiale. Dans l'autre demi-finale, Williams (no 11) a facilement défait la Tchèque Barbora Strycova 6-1 et 6-2.

La Roumaine, 7e joueuse mondiale, est la première de son pays à atteindre la finale à l’All England Club. Ce sera sa cinquième finale d'un tournoi majeur, et elle sera en quête d'un deuxième succès après celui à Roland-Garros en 2018.

« C'est un super sentiment, c'est l'un des meilleurs moments de ma vie, a souligné Halep, qui était numéro un mondiale au début de la saison. Je vais essayer d'en profiter. »

Williams, pour sa part, disputera sa 11e finale sur le gazon londonien (7 victoires), et sa 32e en tournoi du grand chelem (23 victoires, une de moins que le record de Margaret Court).

Svitolina, dont la fiche contre Halep était de quatre victoires et trois revers avant jeudi, n’a pas fait long feu contre sa rivale. La Roumaine, auteure de cinq bris, n’a eu besoin que de 1 h 13 min pour l'emporter.

Halep a attaqué sans relâche le service de son adversaire, qui n’a gagné que 47 % des échanges lorsqu’elle a placé sa première balle en jeu. Svitolina a réussi à peine 10 coups gagnants, contre 26 pour Halep.

« Ce n'était pas si facile aujourd'hui, elle a joué très long, a reconnu Halep. J'ai utilisé la bonne tactique pour gagner. »

Williams, pour sa part, n'est restée que 59 minutes sur le court. L'idéal pour ne pas risquer d'abîmer un genou récalcitrant.

Avec 28 coups gagnants et un service dominateur, l'Américaine n'a jamais été en danger face à Strycova. Mieux, elle a dégagé une impression de maîtrise phénoménale.

« Je me sens mieux qu'au début du tournoi, je m'améliore match après match, a indiqué Williams. J'aime ce que je fais et je me lève tous les matins pour être en forme. J'aime mon métier et je suis plutôt bonne à ce que je fais. J'aime ça. »

Halep est une adversaire que Williams a largement dominée dans le passé. La Roumaine ne s'est imposée qu'une fois en 10 affrontements. C'était en 2014 aux finales de la WTA, un match sans grand enjeu. Les deux joueuses s'étaient retrouvées en finale, et l'Américaine avait été injouable (6-3 et 6-0).

Tennis

Sports