•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charle Cournoyer raccroche ses patins

Il négocie un virage.

Charle Cournoyer

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Le patineur de vitesse Charle Cournoyer a tiré un trait sur la compétition. L'athlète olympique quitte la scène du courte piste lundi huit ans après avoir intégré la sélection nationale.

L'équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste sera donc amputée d'un autre de ses membres lorsque la prochaine saison prendra son envol.

Après Samuel Girard, qui a mis un terme à sa carrière à la fin mai en compagnie de sa copine Kasandra Bradette, et Jamie Macdonald, c'est au tour de Cournoyer de prendre sa retraite.

L'ancien athlète de 28 ans a remporté deux médailles de bronze aux Jeux olympiques. Il a grimpé sur le podium du 500 m à Sotchi et du relais 5000 m à Pyeongchang aux côtés de Pascal Dion, Girard et Charles Hamelin.

Au nom de la communauté du patinage de vitesse canadien, j’aimerais féliciter Charle pour sa merveilleuse carrière et le remercier d’avoir représenté son pays avec fierté à l’échelle internationale au cours de neuf dernières années. Nous lui souhaitons bon succès dans ses futures entreprises en dehors de la patinoire.

Susan Auch, chef de la direction de Patinage de vitesse Canada, par communiqué

Cournoyer est l'un des neuf patineurs masculins canadiens en courte piste à avoir décroché plus d’une médaille aux Jeux d'hiver.

Le palmarès du Québécois à l'échelle internationale s'élève à 32 podiums, dont 3 en relais aux Championnats du monde. Il s'est hissé sur la première marche des mondiaux en 2013 ainsi que sur la deuxième en 2016 et 2018.

Ses prestations sur le circuit de la Coupe du monde lui ont permis de savourer 27 médailles, soit 9 d'or, 10 d'argent et 8 de bronze.

Patinage de vitesse

Sports