•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondial féminin : les Pays-Bas affronteront les États-Unis en finale

Elle célèbre son but contre la Suède.

L'unique marqueuse du match Jackie Groenen (no 14)

Photo : Getty Images / Robert Cianflone

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un but de la milieu de terrain Jackie Groenen en prolongation a mené les Pays-Bas à une victoire de 1-0 contre la Suède, mercredi, en demi-finales de la Coupe du monde de soccer féminin à Lyon.

Les Néerlandaises croiseront le fer avec les Américaines dimanche avec à l'enjeu le titre de championnes du monde. Les Suédoises se mesureront quant à elles aux Anglaises la veille dans le match pour la 3e place.

Groenen a touché la cible à la 99e minute. Cette réussite a permis aux Pays-Bas d'avancer au tour décisif du Mondial pour la première fois de leur histoire.

Elle a fait mouche dans le coin inférieur droit de la cage pour conclure une séquence de deux passes rapides. Sa frappe a été décochée d'un peu plus loin que la surface de réparation.

C'est une sensation incroyable de pouvoir disputer une finale, je suis tellement fière. C'est un sentiment fabuleux. J'ai vu un angle de tir et je devais saisir mon occasion. Ça s'est présenté, et je me suis dit que c'était le bon moment.

Une citation de :Jackie Groenen, milieu de terrain des Pays-Bas

La gardienne néerlandaise Sari Van Veenendaal et son homologue suédoise Hedvig Lindahl se sont distinguées au cours d'une rencontre fermée, où les occasions de marquer étaient rares. Elles ont respectivement fait face à 4 et 3 tirs cadrés.

« Je suis triste et déçue, mais fâchée aussi, dit Lindahl. Je trouve que nous avions une occasion en or d'aller en finale, et nous l'avons laissée filer. C'est vraiment décevant. »

Les Néerlandaises sont les tenantes du titre européen. Elles avaient triomphé devant leur public en 2017 et tenteront dimanche d'ajouter le trophée mondial au sacre continental.

« Nous avons regardé les États-Unis, une équipe extrêmement forte, dit Groenen. C'est évident, mais tout peut arriver dans un match. J'espère que nous pourrons développer notre propre stratégie. »

Pour la première fois depuis la Coupe du monde de 2003, une femme sera à la barre de chacun des pays finalistes, soit Jill Ellis dans le camp des États-Unis et Sarina Wiegman du côté des Pays-Bas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !