•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Verstappen l'emporte en Autriche au terme d'un duel épique, Stroll 14e

Max Verstappen (Red Bull) passe la ligne d'arrivée du Grand Prix d'Autriche.

Photo : Getty Images / Peter Fox

Radio-Canada

Max Verstappen (Red Bull) a remporté une course spectaculaire en Autriche, après avoir gagné son duel contre Charles Leclerc (Ferrari). Lance Stroll (Racing Point) a fini 14e.

Le pilote néerlandais, parti de la première ligne, avait raté son départ et avait glissé à la 7e position.

Il pensait sa course perdue, mais il a patiemment rattrapé son retard sur Charles Leclerc, qui a mené cette course jusqu'au 68e des 71 tours.

Verstappen a doublé la Ferrari une première fois au virage no 3 au 68e tour, sans pouvoir rester en tête. Mais au tour suivant, il a surpris Leclerc dans le même virage, en heurtant la Ferrari, roues contre roues, qui a été déportée hors piste, et il est passé au culot.

Charles Leclerc (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull) dans le virage no 3 en Autriche

Charles Leclerc (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull) dans le virage no 3 en Autriche

Photo : RDS

Le Néerlandais a ensuite pris quelques mètres d'avance pour l'emporter, mais la direction de course a décidé d'étudier le dépassement.

Les deux pilotes ont été entendus.

« Si on ne peut plus se battre en piste, ça ne sert à rien de faire de la F1, a dit Verstappen. C'est mieux que ce soit un peu viril plutôt qu'ennuyeux, non? »

« Le tour précédent, il me laisse de la place au même virage, a expliqué Leclerc. Et le tour suivant, il me bouscule. Je ne pense pas que cette manœuvre a été faite dans les règles, mais je laisse la direction de course décider. »

« Je pense que le résultat aurait été le même car à la fin, je manquais de rythme à cause de mes pneus », a admis le Monégasque.

Finalement, trois heures et demie après la course, la victoire de Max Verstappen a été confirmée. Les commissaires ont jugé qu'il s'agissait d'un incident de course.

« Aucun des deux pilotes n'est à blâmer plus que l'autre », peut-on lire dans le jugement des commissaires.

Le directeur de l'équipe Ferrari, Mattia Binotto, a confirmé qu'il ne ferait pas appel de la décision, mais qu'il considère « mauvaise ».

Mercedes-Benz en surchauffe

Pour la première fois de la saison, l'équipe allemande n'a pas remporté la victoire.

Seul Valtteri Bottas est monté sur le podium, en 3e  place, et encore, il s'en est fallu de peu que Sebastian Vettel ne le dépasse. Ils ont fini l'épreuve roue dans roue. Lewis Hamilton a fini 5e. Les deux pilotes ont été handicapés par des problèmes de surchauffe moteur.

« Nous avons juste limité les dégâts, c'était pénible à voir », a admis le directeur général de l'équipe, Toto Wolff.

Hamilton a également dû changer son aileron avant, endommagé. Il conserve la tête du classement avec 31 points d'avance sur Bottas et 71 sur Verstappen, qui double l'Allemand Sebastian Vettel pour le troisième rang, par 3 points.

Chez les constructeurs, l'avance de Mercedes-Benz sur Ferrari se réduit légèrement, de 140 à 135 points.

Stroll invisible

Parti de la 14e place sur la grille, Lance Stroll a gagné une position dans le premier tour, mais la voiture l'a empêché de se battre à la régulière. Au bout des 71 tours, qu'il a négociés à l'abri des caméras de télévision, il a fini 14e à un tour du meneur.

« Pas notre jour, a admis Stroll. J'ai eu un problème relié au moteur sur une dizaine de tours, et j'ai perdu de la puissance, ce qui m'a fait perdre du temps et des positions. »

Lance Stroll négocie un virage sur le circuit de Spielberg en 'Autriche.

Lance Stroll en Autriche

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Résultats du Grand Prix d'Autriche:

  • 1. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) en 1 h 22:01,822
  • 2. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 2,724
  • 3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) à 18,960
  • 4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 19,610
  • 5. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) à 22,805
  • 6. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 7. Pierre Gasly (FRA/Red Bull-Honda) à 1 tour
  • 8. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 9. Kimi Raikkonen (FIN/Alfa Romeo-Ferrari) à 1 tour
  • 10. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo-Ferrari) à 1 tour
  • 11. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 12. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) à 1 tour
  • 13. Nico Hülkenberg (GER/Renault) à 1 tour
  • 14. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 15. Alexander Albon (THA/Toro Rosso-Honda) à 1 tour
  • 16. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1 tour
  • 17. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) à 1 tour
  • 18. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) à 2 tours
  • 19. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 2 tours
  • 20. Robert Kubica (POL/Williams-Mercedes-Benz) à 3 tours

Meilleur tour en course: Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:07,475 au 60e tour à la vitesse moyenne de 230,378 km/h

Course automobile

Sports