•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondial féminin : la Suède et les Pays-Bas en demi-finales

Les Suédoises célèbrent leur victoire en quarts de finale du Mondial contre les Allemandes.

Les Suédoises ont remporté un premier match en 24 ans contre les Allemandes en tournoi majeur.

Photo : Getty Images / Loic Venance

Agence France-Presse

Les Suédoises et les Néerlandaises ont obtenu samedi leur place pour les demi-finales de la Coupe du monde de soccer féminin.

À Rennes, les Suédoises ont créé la sensation en battant les Allemandes 2-1, qui faisaient partie des grandes favorites du tournoi.

La Suède a fait plier la défense allemande, imperméable depuis le début de la compétition, et a mis fin à 24 ans de disette dans une grande compétition face à cette équipe.

« Personne n'est satisfait à ce stade, on veut tous aller au bout, a assuré le sélectionneur de la Suède, Peter Gerhardsson. Avant le match, nous espérions gagner, mais il y avait de la pression et tout le monde ne réagit pas pareil à la pression. Nous savions que nous avions nos chances, nous devions hausser notre niveau de jeu pour battre l'Allemagne. Par le passé, nous les avions perturbées, mais elles avaient dominé offensivement. »

Nous devions être à notre meilleur niveau, aussi bien offensivement que défensivement, et c'était le cas ce soir. C'est un sentiment très agréable.

Peter Gerhardsson, sélectionneur de la Suède

Les Allemandes ont ouvert la marque par un bel enchaînement de Lina Magull, superbement servie par Sara Dabritz. Mais les doubles championnes du monde se sont fait surprendre par Sofia Jakobsson, puis par Stina Blackstenius.

L'entrée après la pause de la meneuse de jeu Dzsenifer Marozsan, de retour après une blessure, n'a pas suffi à remettre les Allemandes dans le match.

Cette élimination dès les quarts de finale prive également les championnes olympiques 2016 d'une qualification aux Jeux de 2020.

« Chaque tournoi aide à gagner de l'expérience, mais c'est comme ça, c'est le mode de qualification, et nous n'avons pas réussi, a regretté la sélectionneuse de l'Allemagne, Martina Voss-Tecklenburg. Pour nous, ce n'est pas un raté, nous devons nous remettre en marche, grandir, nous renforcer avec les expériences positives ou négatives. Cela doit nous aider comme sportives à grandir et regarder devant. Notre prochain but sera l'Euro. »

Desiree Van Lunteren des Pays-Bas serre Kika Van Es dans ses bras. Les deux sont entourées de leurs coéquipières, après leur victoire en quarts de finale contre l'Italie.

Les Néerlandaises s'étaient arrêtées en huitièmes de finale du Mondial de 2015.

Photo : Getty Images / Robert Cianflone

Plus tôt dans la journée, les Pays-Bas ont battu l'Italie 2-0 à Valenciennes.

Championnes d'Europe en 2017, les Néerlandaises s'étaient arrêtées en huitièmes de finale du Mondial de 2015.

« Depuis notre victoire à l'Euro 2017, on a beaucoup gagné en confiance et on devait améliorer notre jeu, ce qu'on a fait pour pouvoir être performantes durant cette Coupe du monde », a soutenu la sélectionneuse Sarina Wiegman.

Sous la chaleur (32 °C au coup d'envoi), les Bataves ont concrétisé leur large domination en seconde période par un but de la tête de Vivianne Miedema, à la suite d'un coup franc.

Scénario similaire pour le deuxième but : tête de Stefanie van der Gragt à la réception d'un nouveau coup de pied arrêté.

On ne doit pas oublier que nos joueuses sont de niveau amateur et ont affronté des joueuses professionnelles. Avec leur état d'esprit remarquable, elles ont réussi à réduire l'écart de niveau avec leurs adversaires.

Milena Bertolini, sélectionneuse de l'Italie

« Je ne m'attendais pas à ce qu'on fasse un si beau tournoi, a renchéri Bertolini. Quand on a quitté l'Italie, on ne s'attendait pas à atteindre les quarts de finale. Nous sommes tristes de la défaite ce soir, mais nous sommes fières de notre beau parcours durant cette Coupe du monde. »

Les Néerlandaises affronteront les Suédoises en demi-finales mercredi, à Lyon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports