•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondial féminin : victoire in extremis des Pays-Bas, l'Italie poursuit sa route

Elle crie de joie après avoir marqué durant les arrêts de jeu de la deuxième mi-temps.

Lieke Martens permet aux Néerlandaises de venger leur échec de 2015 contre les Japonaises au même stade du Mondial féminin.

Photo : La Presse canadienne / David Vincent

Radio-Canada

Lieke Martens a délivré les Pays-Bas mardi en huitièmes de finale de la Coupe du monde de soccer féminin. L'attaquante a signé un doublé, dont le but victorieux dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps, dans un gain de 2-1 contre le Japon.

Mertens a marqué son deuxième but du match avec un tir de pénalité. Sa première réalisation a été enregistrée à la 17e minute.

La réplique des Nippones a eu lieu à la 43e lorsque Yui Hasegawa a trompé la vigilance de la gardienne néerlandaise Sari Van Veenendaal.

Les Pays-Bas ont ainsi obtenu leur revanche sur le Japon. Au dernier Mondial en 2015, les représentantes asiatiques l'avaient emporté par ce même pointage de 2-1.

Elles ont eu deux, trois bonnes occasions à la fin du match, mais on a très bien joué en première période. Je n'avais pas encore vu les Pays-Bas jouer aussi bien [dans cette compétition].

Sarina Wiegman, sélectionneuse des Pays-Bas

Les Néerlandaises ont conclu la phase préliminaire au sommet du groupe E, trois points devant les Canadiennes qu'elles ont également vaincues 2-1.

Aurora Galli reçoit l'accolade d'une coéquipière après avoir marqué un but pour l'Italie contre la Chine en huitième de finale du Mondial féminin.

La sélection nationale italienne féminine était absente de la Coupe du monde depuis 1999.

Photo : Associated Press / Claude Paris

Les Italiennes retrouveront les quarts de finale de la Coupe du monde pour la première fois en 28 ans grâce à un triomphe de 2-0 contre les Chinoises.

Elles ont rendez-vous le 29 juin avec les Pays-Bas, qui vivront leur baptême en quarts de finale.

Les Italiennes ont à nouveau fait parler leur jeu offensif. Elles ont inscrit leur premier but dès la 15e minute par l'entremise de Valentina Giacinti, avant de refaire le coup dès l'entame de la seconde période grâce à Aurora Galli à la 49e.

Malgré leurs multiples tentatives, les Chinoises n'ont pas réussi à trouver la solution pour revenir à la marque.

Si pour la Chine, quart-de-finaliste il y a quatre ans, il s'agit d'un échec, les Azzurre, absentes du Mondial depuis celui de 1999, ont plus que rempli leur mission. Elles racontent à chaque point presse qu'elles sont venues promouvoir le soccer féminin de leur pays, en phase de professionnalisation.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports