•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« La soirée du repêchage a été bien difficile » - Chris Emens, l'agent de Luguentz Dort

Luguentz Dort attaque le panier adverse entre deux joueurs rivaux

Luguentz Dort se faufile entre deux joueurs adverses

Photo : Getty Images / David Becker

Radio-Canada

Le Montréalais Luguentz Dort a été ignoré au repêchage de la NBA, mais peut se consoler avec son entente de principe qui le lie au Thunder d'Oklahoma City pour une année. Son agent Chris Emens a affirmé dimanche que le contrat sera signé avant le début de la ligue estivale en juillet.

Emens a confié que la soirée de jeudi dernier a été bien difficile à vivre pour Dort et ses proches, mais il estime que les choses ont finalement bien tourné.

Nous nous attentions à ce que Luguentz soit choisi tard au premier tour, ou bien au deuxième. Malheureusement, il y a eu beaucoup d'échanges dans la tranche de choix potentiels, certaines équipes n'étaient donc plus dans le portrait. Et à compter du 40e choix et plus, plusieurs formations ne le cotaient pas très haut ou ne l'avaient pas reçu pour un entraînement.

Chris Emens, agent de joueurs

Près du 50e choix, des équipes nous proposaient de le choisir, mais voulaient l'envoyer jouer en Europe ou [offraient] des conditions moins intéressantes liées à la G League. D'autres voulaient deux ans [comme contrat à deux volets] ou n'offraient pas de garanties de jours passés dans la formation de la NBA [...] Avec le Thunder, nous avions quelque chose de mieux, poursuit Emens.

Dort sera dans l'entourage du Thunder pour au moins 45 jours, confie son agent. Il passera le reste du temps avec la filiale qui est également établie à Oklahoma City, le Blue.

C'était très dur de dire non aux offres, dans le sens que le joueur veut entendre son nom être appelé sur place. Mais Luguentz est aussi fort mentalement que physiquement, renchérit Emens.

Dort se trouve dans la métropole de l'Oklahoma depuis vendredi afin de s'entraîner avec l'équipe. Il a notamment rencontré le directeur général Sam Presti et l'entraîneur-chef Billy Donovan.

Nous considérons le Thunder dans le top 3 de la NBA pour développer les joueurs, dit Emens. On pense à sa feuille de route avec les jeunes joueurs, mais aussi aux ressources déployées pour le développement. Le Thunder a fait de l'excellent travail au fil des années.

Le Thunder disputera un minimum de quatre matchs près de Las Vegas, au Nevada, dans le cadre de la ligue estivale de la NBA. Oklahoma City a des rencontres qui sont prévues les 6, 8, 9 et 11 juillet prochains.

Avec les informations de La Presse canadienne

Basketball

Sports