•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondial féminin : la France élimine le Brésil en huitièmes de finale

Amandine Henry (no 6) célèbre son but inscrit en prolongation.

Amandine Henry (no 6) a marqué deux buts en quatre matchs depuis l'entame du Mondial féminin.

Photo : Getty Images / Alex Grimm

Radio-Canada

La France a tenu le coup et s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du monde de soccer féminin dimanche en l'emportant 2-1 en prolongation contre le Brésil.

La capitaine française Amandine Henry a redirigé le coup franc de sa coéquipière Amel Majri à la 107e minute de jeu pour offrir la victoire au pays hôte de la compétition internationale.

Valérie Gauvin, dont le but a d'abord été refusé à la suite d'une reprise vidéo, a brisé la glace à la 52e minute. Thaisa a toutefois nivelé le pointage à la 63e pour redonner espoir aux Brésiliennes.

La rencontre semblait se diriger en tirs de barrage, mais Henry a décoché un tir du pied gauche pour inscrire son 13e but en sélection. Il s'agissait de sa deuxième réussite du tournoi.

C'est de la joie. Cela n'a pas été facile, on est tombées sur une équipe très forte qui a mis du rythme, de l'agressivité. On a été la chercher [cette qualification] au mental.

Amandine Henry, capitaine de la sélection française

Le Brésil a obtenu une occasion en or à la fin du temps supplémentaire lorsque Debinha s'est amenée seule et a battu la gardienne Sarah Bouhaddi, mais son tir a été bloqué devant le filet français par Griedge Mbock Bathy.

Durant les 90 premières minutes de jeu, les Brésiliennes ont réussi six tirs cadrés contre un seul pour les Françaises.

Il s'agissait possiblement du dernier match de la vedette brésilienne Marta. Elle a touché la cible à 17 reprises en 5 éditions du Mondial, ce qui constitue un record tant chez les femmes que chez les hommes.

Marta était blessée, mais elle m'a dit qu'elle pouvait jouer. On a fait ce qu'on pouvait. Elle a fait de gros efforts, elle a joué 120 minutes aujourd'hui. On avait peur pour elle. J'aimerais souligner son caractère, c'est une très grande joueuse, déclare le sélectionneur Vadao.

L’Angleterre avance au tour suivant

L’Angleterre a vaincu le Cameroun 3-0 et a décroché sa place en quarts de finale. Les détentrices du 3e rang mondial ont rendez-vous au tour suivant avec les Norvégiennes, 12es.

C’est la cinquième fois qu’elles se qualifient pour les quarts de finale en Coupe du monde. En 2015, elles avaient franchi cette étape pour la première fois de leur histoire et avaient quitté le Canada avec le bronze.

Marqué par plusieurs revirements de situation, le duel Angleterre-Cameroun a été tendu jusqu’au coup de sifflet final.

Steph Houghton a inscrit le premier but de l’Angleterre sur un coup franc indirect dans la surface de réparation. Toni Duggan a fait rouler le ballon et la capitaine l’a placé dans le coin droit du but, traversant le mur formé par les nombreuses joueuses camerounaises installées sur la ligne.

L'Angleterre avance en quarts de finale.

L'Angleterre avance en quarts de finale.

Photo : Getty Images / Marc Atkins

La première mi-temps s’est terminée de façon controversée avec le deuxième but de l’Angleterre. Le filet d'Ellen White a d’abord été jugé hors-jeu par l’arbitre assistante, mais la révision vidéo a obligé l'arbitre à changer la décision.

Ce revirement a causé de la grogne chez les Camerounaises, qui ont bien failli s’inscrire au pointage à peine deux minutes après leur sortie du vestiaire.

Ajara Nchout a envoyé le ballon dans le fond du filet, mais après la célébration de l’équipe, le but a été refusé. Les arbitres ont visionné la reprise vidéo qui démontrait que Nchout était hors-jeu, retour à la case départ.

À la 58e minute de jeu, Alex Greenwood s’est démarquée sur un coup de pied de coin et a trouvé le fond du filet, portant la marque à 3-0.

C’est la deuxième fois que le Cameroun est éliminé en huitièmes de finale du Mondial féminin. En 2015, le pays s’était incliné 1-0 devant la Chine.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Agence France-Presse

Soccer

Sports