•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feliciano Lopez champion du tournoi du Queen's en simple et en double

Feliciano Lopez embrasse son trophée après sa victoire en finale du tournoi du Queen's à Londres.

Feliciano Lopez est sacré champion du tournoi du Queen's pour la deuxième fois.

Photo : Getty Images / Alex Morton

Radio-Canada

Feliciano Lopez a remporté dimanche son deuxième titre en simple au tournoi du Queen's, à Londres. L'Espagnol a battu le Français Gilles Simon 6-2, 6-7 (4/7) et 7-6 (7/2) en finale, après près de trois heures de jeu.

À 37 ans, Lopez est devenu le joueur le plus âgé à s'imposer sur le gazon londonien, deux ans après sa dernière victoire sur le circuit professionnel, à ce même tournoi en 2017.

Il s'agissait d'une troisième finale au Queen's pour le 113e joueur mondial, qui avait été défait par le Bulgare Grigor Dimitrov en 2014.

Et quelques heures plus tard, Lopez s'est offert une deuxième couronne après celle gagnée en simple puisqu'il a remporté le tournoi en double avec son collègue britannique Andy Murray, qui revient à la compétition par la grande porte après une chirurgie à la hanche.

Le duo s'est imposé 7-6 (8/6), 5-7 et 10/5 contre l'Américain Rajeev Ram et le Britannique Joe Salisbury.

Épuisé après avoir passé toute la journée sur le terrain samedi (deux tours en double avec Murray et une demi-finale en trois manches face à Félix Auger-Aliassime), le gaucher espagnol a trouvé les ressources pour battre Simon, à peine plus reposé après avoir remporté tous ses matchs en trois manches.

Au total, les deux joueurs ont passé chacun plus de 13 heures sur le court cette semaine.

« Je ne sais pas comment j'ai fait, a réagi Lopez à l'issue du match. Simon est devenu meilleur à mesure que le match avançait et je ne trouvais plus la faille. Je suis content que le bris d'égalité ait penché de mon côté. »

Je pensais que le meilleur moment de ma carrière était en 2017, quand j'ai gagné ici. Mais en fait, ça ne l'était pas. C'est plutôt maintenant.

Feliciano Lopez

Gilles Simon a paru complètement à court de carburant en début de match avec plusieurs mauvais services et fautes directes.

Le 38e joueur au monde a fini par rentrer petit à petit dans le match et a lancé le deuxième acte de superbe manière avec deux jeux blancs consécutifs.

En troisième manche, Lopez a gardé son sang-froid. L'Espagnol a survolé le jeu décisif, enchaînant as et coups gagnants pour vaincre Simon et s'adjuger le septième titre de sa carrière, le quatrième sur gazon.

Avec les informations de Agence France-Presse

Tennis

Sports