•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Repêchage de la NBA : Zion Williamson choisi au 1er rang, le Canadien R.J. Barrett 3e

Zion Williamson (à gauche) et R.J. Barrett

Zion Williamson (à gauche) et R.J. Barrett

Photo : Getty Images / Sarah Stier

Radio-Canada

L'ailier de l'Université Duke Zion Williamson a été le tout premier choix au repêchage de la NBA des Pelicans de La Nouvelle-Orléans, jeudi soir, à New York.

Le colosse de 2,01 m et 129 kg (6 pi 7 po, 285 lb) est devenu le quatrième joueur de l'Université Duke à être choisi au 1er rang, après Kyrie Irving (2011), Elton Brand (1999) et Art Heyman (1963). Cette saison, Williamson a récolté en moyenne 22,6 points par match et 8,9 rebonds.

Vêtu d'un costume entièrement blanc, Williamson s'est muni d'une casquette de sa nouvelle équipe avant d'aller serrer la main du patron de la NBA, Adam Silver, sur le podium du Barclays Center, à Brooklyn. Bien qu'il connaissait déjà, comme tous, le dénouement heureux de cette soirée, il s'est montré très émotif.

« Parce que j'aime le basketball, a-t-il laissé entendre entre deux sanglots. Les gens disaient que c'était presque certain que j'allais être choisi au 1er rang, mais je crois que tu ne le réalises pas jusqu'à ce que ce soit réel. J'ai entendu mon nom et j'ai été capable de me rendre sur la scène sans verser une larme, pour serrer la main du commissaire. Mais lorsque je suis allé devant les caméras pour mon entrevue, avec ma mère qui se tenait à mes côtés, mes émotions ont pris le dessus. »

R.J. Barrett, premier Canadien à entendre son nom

Le coéquipier de Williamson, R.J. Barrett, a été le premier Canadien sélectionné au repêchage. Le garde a été réclamé au 3e rang par les Knicks de New York.

« Je suis tellement content d'être un Knick et j'ai juste hâte de jouer au Madison Square Garden », a déclaré Barrett quelques minutes après sa sélection.

L'Ontarien de Mississauga, l'un des joueurs étoiles de Duke la saison dernière, était le joueur le mieux classé au pays parmi une vaste liste de Canadiens disponibles pour le repêchage.

Il a maintenu une moyenne de 22,6 points, 7,6 rebonds et 4,3 aides au cours de la campagne, terminant avec une récolte de 860 points, le deuxième total dans l'histoire des Blue Devils.

Point de presse de R.J. Barrett

« Je ne peux même pas vous dire à quel point nous sommes contents d'accueillir R.J. (Barrett), a déclaré le directeur général des Knicks, Scott Perry, lors d'une conférence téléphonique. Nous aimons plusieurs aspects du jeu de ce jeune homme, à commencer par son niveau de compétitivité qui est extrêmement élevé et son désir de devenir un grand joueur de basketball. C'est un joueur complet. Il a connu une saison incroyable avec Duke la saison dernière. »

Barrett est le Canadien sélectionné au plus haut rang depuis Andrew Wiggins, qui avait été le 1er choix des Cavaliers de Cleveland en 2014. Le nouveau membre des Knicks est le fils de Rowan Barrett, directeur général de l'équipe de basketball masculine canadienne et ancien joueur de l'équipe nationale

Anthony Bennett, de Brampton en Ontario, a également été choisi au 1er rang total par les Cavaliers en 2013.

Un repêchage record pour le Canada

Nickeil Alexander-Walker, garde de l'Université Virginia Tech, a été le deuxième joueur canadien à être sélectionné. L'Ontarien a été choisi par les Nets de Brooklyn au 17e rang. Quatre échelons plus tard, le Vancouvérois Brandon Clarke a été sélectionné par le Thunder d'Oklahoma City au 21e rang.

Mifiondu Kabengele, originaire de Toronto, faisait également partie de l'important contingent canadien. L'ancien porte-couleurs de Florida State a été sélectionné par les Nets au 27e échelon.

Ignas Brazdeikis, de l'Université Michigan, a quant à lui entendu son nom être prononcé au 47e échelon par les Kings de Sacramento.

Marial Shayok, de l'Université Iowa State, a été le dernier Canadien à être sélectionné, au 54e rang par les 76ers de Philadelphie.

Les six représentants de l'unifolié repêchés ont battu le record du pays pour un repêchage de la NBA. En 2014, quatre joueurs canadiens avaient été sélectionnés, dont trois au premier tour.

Surprise toutefois pour le Montréalais Luguentz Dort, qui pouvait espérer être repêché au premier tour. Il n'a pas été sélectionné.

Avec les informations de La Presse canadienne

Basketball

Sports