•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tour de Beauce : Tyler Magner remporte la première étape, Bruno Langlois surprend

Ils sont à quelques mètres de l'arrivée.

Les cyclistes s'affrontent dans le sprint final lors de la première étape du Tour de Beauce.

Photo :  Tour de Beauce / Jérôme Gendreau

Radio-Canada

L’Américain Tyler Magner, de la formation Rally UHC Pro Cycling, a remporté la première étape du 34e Tour de Beauce mercredi, après un ultime effort dans les derniers mètres de l’épreuve.

Vainqueur du Grand Prix de Saguenay dimanche, le Québécois Nicolas Zukowsky (Floyd’s Pro Cycling) a pris le 2e rang, suivi par un autre cycliste des États-Unis, Brendan Rhim (Arapahoe|Hincapie p/b BMC).

Le trio de tête a franchi la ligne dans le même temps. Au 4e rang de l’étape, une quinzaine de secondes derrière, on retrouve le vétéran de 40 ans Bruno Langlois (Brunei Continental Pro Cycling), rescapé de l’échappée du jour après 145 kilomètres en tête de course.

Magner portera donc le maillot jaune de meneur au départ de la deuxième étape, jeudi, à Lac-Mégantic. Ce dernier a jeté ses dernières forces à 50 mètres de la ligne sur une difficile pente ascendante.

« La première heure a été très difficile. Le dernier kilomètre aussi », a résumé le gagnant qui en est à sa quatrième participation en Beauce.

La course longue de 177 kilomètres et 3 boucles entre Saint-Odilon et Lac-Etchemin s'est jouée en 4 h 15 min 15 s.

Ils grimpent une côte.

Quatre cyclistes au Tour de Beauce

Photo : Tour de Beauce / Jérôme Gendreau

Le Mexicain Ignacio Prado Juarez (Canel’s-Specialized), le Canadien Adam Jamieson (Équipe Canada) et Langlois ont animé la grande partie de l’épreuve, comptant même jusqu’à six minutes d’avance sur le peloton.

Dans la dernière portion de l’étape, trois autres coureurs, dont le gagnant Magner, ont réussi à faire la jonction pour donner un peu de répit aux premiers fuyards. Prado Juarez et Jamieson ont finalement craqué avec moins de 10 kilomètres à faire.

Engagé tard mardi soir par une équipe étrangère, Langlois est arrivé à Saint-Georges moins d’une heure avant le départ pour le 21e Tour de Beauce de sa carrière.

« On m’a contacté à la dernière minute. J’étais à mon entreprise Vélo Cartel et on venait de faire une sortie avec des clients. J’ai pris un moment pour y penser, mais tout le monde me disait de venir! Je savais que sur l’endurance, j’avais de l’expérience. Ça aurait été le fun de faire un podium », a expliqué l’ancien champion canadien.

L’an dernier, Langlois avait fait le même coup en sautant dans l’échappée de cette première étape.

Il rate par quelques points le maillot de meilleur grimpeur qui appartient au Canadien Adam Jamieson. Le maillot blanc pour le meneur aux points sera porté par le Mexicain Prado Juarez, tandis que Zukowsky endossera le maillot rouge de meilleur jeune.

Plusieurs bons grimpeurs voudront s’illustrer jeudi dans l’épreuve-reine longue de 169 kilomètres qui partira de Lac-Mégantic à 10 h (HAE) pour se terminer au sommet du mont Mégantic.

Le maillot jaune pourrait changer au terme de l’ascension finale de près de six kilomètres.

Le Tour de Beauce couronnera son champion le dimanche 23 juin.

Cyclisme

Sports