•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mondial féminin : l'Argentine accroche l'Écosse et peut rêver aux huitièmes

Florencia Bonsegundo

Florencia Bonsegundo

Photo : Getty Images / Lionel Bonaventure

Agence France-Presse

Grâce à un match nul de 3-3 arraché dans les dernières secondes, qui élimine l'Écosse, l'Argentine a conquis mercredi à Paris la 3e place du groupe D et peut encore rêver aux huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine.

Kim Little a ouvert le pointage à la 19e minute, seule aux six mètres.

Rentrées des vestiaires du Parc des Princes avec des intentions offensives, les joueuses entraînées par Michelle Kerr n'ont pas tardé à doubler la mise par l'entremise de la défenseuse Jennifer Beattie. L'ancienne joueuse de Montpellier a repris victorieusement de la tête un centre venu de la droite à la 49e.

Erin Cuthbert, étoile de Chelsea, a augmenté l'avance des siennes à la 69e minute après avoir vu la gardienne argentine Correa détourner sur son poteau une tête de Leanne Crichton.

Toutefois en l'espace de cinq minutes, la remplaçante Milagros Menendez (74e) puis Florencia Bonsegundo (79e) ont réduit la marque.

Puis à quelques instants de la fin du match, l'arbitre a fait appel à la reprise vidéo (VAR) pour accorder un tir de pénalité après un tacle sur Aldana Cometti.

Bonsegundo l'a manqué en tirant trop faiblement, mais a obtenu une nouvelle chance, car la gardienne Lee Alexander avait avancé sur sa ligne, et la joueuse de Huelva n'a pas tremblé à son deuxième essai.

Pour leur participation inaugurale au Mondial, les Écossaises, défaites dans leurs deux premières rencontres, peuvent nourrir de gros regrets.

Les Argentines conservent de modestes chances de terminer parmi les quatre meilleurs troisièmes avant les derniers matchs du tour préliminaire jeudi.

L’Angleterre domine le Japon

L'Angleterre a vaincu le Japon 2-0 pour s'emparer du 1er rang du groupe D, mercredi, à Nice. Les deux équipes sont déjà qualifiées pour les huitièmes de finale.

Récente recrue de Manchester City, l'attaquante Ellen White a permis aux Anglaises d'ouvrir la marque à la 14e minute, en piquant son ballon à l'entrée de la surface.

Dominées en seconde période, elles ont pu à nouveau compter sur White pour sceller leur succès à la 84e minute d'une belle frappe du gauche.

Elle lève le poing droit.

Ellen White

Photo : Getty Images / Elsa

Les joueuses de Phil Neville pourraient rencontrer la Chine en huitièmes de finale. Le Cameroun, la Nouvelle-Zélande, le Chili ou la Thaïlande font aussi partie de leurs adversaires possibles.

Titrées en 2011 et finalistes en 2015, les Japonaises avaient déjà été battues (2-0) par les Anglaises en phase de groupe il y a huit ans. Elles affronteront en huitièmes les Pays-Bas ou le Canada, qui seront opposés jeudi.

Soccer

Sports