•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marcus Stroman estime que ses jours avec les Blue Jays sont comptés

Il lance la balle dans un match entre les Blue Jays et les Orioles de Baltimore à Toronto.

Marcus Stroman

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Marcus Stroman est bien au fait des rumeurs de transaction à son endroit. Le lanceur des Blue Jays croit qu'il quittera Toronto plus tôt que tard pour évoluer sous d'autres cieux.

Stroman ne veut pas laisser les rumeurs concernant son avenir nuire à ses performances au monticule. Il essaie de s'en servir comme source de motivation, même si les résultats ne suivent pas toujours.

C'est impossible de ne pas être conscient des rumeurs. Je me lève le matin, et les médias sociaux en sont remplis. Je suis à un bon endroit mentalement, ça ne me dérange donc pas beaucoup. Je suis capable de garder ma concentration quand j'en ai besoin.

L'artilleur droitier dit ne pas avoir l'impression qu'il sera sous contrat à long terme avec l'organisation torontoise.

C'est quelque chose avec laquelle tu dois vivre, poursuit Stroman. J'adore cette équipe, la ville et le pays. Je vais continuer à aller au monticule et à être compétitif.

Les Jays pointent à l'avant-dernier rang de la Division est de l'Américaine avec une fiche de 26-47. Seuls les Orioles de Baltimore (21-52) et les Royals de Kansas City (25-48) ont accumulé plus de défaites.

Un dossier trompeur, selon Montoyo

Le membre des Blue Jays depuis 2012, soit l'année au cours de laquelle ils l'ont repêché au 22e échelon, a vu mardi sa fiche personnelle atteindre 4 victoires contre 9 revers en 16 départs.

Le dossier de Stroman ne fait pas perdre le sommeil au gérant Charlie Montoyo. Le gérant des Jays estime que les prestations du lanceur de 28 ans sont satisfaisantes.

Il lance beaucoup mieux que sa fiche le montre. Il fait le nécessaire et il nous donne une chance de gagner à chaquedépart, note Montoyo.

Stroman affiche une moyenne de points mérités par match de 3,23 cette saison. Son ratio de retraits au bâton et de buts sur balles accordés est reluisant et s'élève à 71-29 en 94,2 manches.

L'artilleur américain dispute sa sixième campagne dans la Ville Reine. Il a signé 45 victoires et essuyé 43 défaites après s'être hissé 130 fois sur la butte, dont 124 à titre de partant.

La saison 2017 a permis à Stroman de mettre la main sur le Gant d'or, remis au joueur qui a démontré les meilleures aptitudes défensives à chacune des positions. Il avait terminé cette campagne au 8e rang du scrutin pour l'obtention du trophée Cy-Young dans l'Américaine.

Avec les informations de La Presse canadienne

Baseball

Sports