•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget de la candidature de Stockholm scruté par le CIO

Le stade olympique de Stockholm

Le stade olympique de Stockholm

Photo : Diamond League / Hasse Sj

Agence France-Presse

Le Comité international olympique (CIO) a demandé à la candidature de Stockholm pour les Jeux olympiques d'hiver de 2026 des « clarifications  » sur les garanties financières fournies, à seulement quelques jours de l'attribution de ces Jeux.

Le CIO désignera lundi à Lausanne la ville organisatrice des JO de 2026, pour lesquels il ne reste que deux candidatures : Milan/Cortina d'Ampezzo (Italie) et Stockholm/Are.

Dans une lettre adressée le 14 juin au comité de candidature suédois, le CIO a exigé des explications portant notamment sur les garanties énoncées dans un courrier envoyé par Stockholm le 12 juin, a indiqué à l'AFP Christophe Dubi, directeur général des Jeux au sein du CIO.

Le CIO s'inquiète en particulier de l'absence d'engagement contraignant de certaines collectivités du pays.

« Nous avons reçu un certain nombre de lettres d'intention et de garanties non contraignantes, celles-ci ne représentent pas des engagements contraignants et cela fait peser un risque sur la livraison du Village olympique  », écrit le CIO dans une lettre que l'AFP a pu consulter auprès d'une autre source.

« Nous avons un dialogue permanent, positif et constructif avec le CIO, à la fois par courriels et par lettres  », a dit un porte-parole de la candidature suédoise, interrogé par l'AFP.

« On échange régulièrement avec eux, a ajouté de son côté M. Dubi. Dans le rapport de la commission d'évaluation, chacun a pu lire qu'il manquait des éléments. On travaille donc sur ces garanties. Comme d'habitude, il faut affiner [le tout]. »

Avec des budgets de fonctionnement d'environ 1,5 milliard de dollars américains qui n'intègrent pas cependant les dépenses d'équipements, les budgets proposés à la fois par Milan et par Stockholm sont « inférieurs de 20 % en moyenne à ceux des villes candidates pour 2018 et 2022  », avait souligné le rapport de la commission d'évaluation. Le CIO apportera une contribution d'environ 650 millions au budget de fonctionnement.

En dehors de la contribution du CIO, les Jeux s'ils étaient attribués à Stockholm seraient financés « à 100% par le secteur privé », mentionne encore le rapport de la commission d'évaluation.

Sports