•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un planchodrome aux abords du stade olympique

Le nouveau planchodrome sera inauguré les 12 et 13 juillet prochains au cours d'une étape de la série professionnelle Vans Park.

Photo : Twitter/@parcolympique

Radio-Canada

Montréal sera doté d'ici quelques semaines d'un planchodrome de calibre international. Ce nouveau parc de planche à roulettes est en construction sur l'esplanade du stade olympique et sera ouvert au public comme à l'élite.

Cette nouvelle structure est financée en partie par l'équipementier sportif Vans, qui a aussi légué des parcs semblables à Paris et à Salt Lake City cette année. Le planchodrome sera accessible à tous, gratuitement.

La planche à roulettes fera son entrée aux Jeux de Tokyo, au Japon, l'été prochain. Deux épreuves ont intégré le programme olympique, soit le Street et le Park.

La planchiste montréalaise Annie Guglia envie un peu la nouvelle génération.

Pour avoir accès à un skatepark comme ça, avant, il fallait aller en Californie ou à Vancouver. Maintenant, la nouvelle génération va avoir accès à un skatepark comme ça et on aura peut-être des athlètes en Park aux Olympiques. Ce parc va aider à créer un sentiment d’appartenance pour la scène montréalaise de skateboard.

La planchiste montréalaise Annie Guglia

Le nouveau planchodrome sera inauguré les 12 et 13 juillet prochain au cours d'une étape de la série professionnelle Vans Park.

Les Jeux dans la ligne de mire, malgré une blessure

Guglia a espoir de se qualifier pour les Jeux de Tokyo. La compétition opposera les 20 meilleures planchistes de la planète.

L’an dernier, elle a terminé 18e au Championnat du monde en Street, mais a subi une entorse à une cheville avec une déchirure ligamentaire il y a deux mois à l’entraînement. Elle revient lentement, mais sûrement au sommet de son art.

Mon résultat au Championnat du monde 2018 m’a ouvert la porte pour les demi-finales de toutes les compétitions auxquelles j’ai participé en 2019. Malgré ma blessure, j’arrive quand même à bien me classer, mais plus souvent autour du 30e rang que du 20e. J’espère être à 100 % dès ma prochaine compétition à Los Angeles.

La planchiste montréalaise Annie Guglia

La qualification pour Tokyo passe par l’addition des deux meilleurs résultats de Guglia en 2018 et de ses cinq meilleurs en 2019.

D'après un reportage d'Antoine Deshaies

Planche à roulettes

Sports