•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jacob Trouba voulait jouer aux États-Unis pour concilier les ambitions de sa fiancée

Jacob Trouba

Jacob Trouba

Photo : Associated Press / Hannah Foslien

Radio-Canada

Ce n’était pas un secret que Jacob Trouba n’avait pas l’intention de rester à Winnipeg à long terme. Il a rendu publique la raison cette semaine.

Désormais avec les Rangers de New York, le défenseur a dévoilé que la carrière de médecin de sa fiancée, Kelly Tyson, y était pour beaucoup.

On me voit comme un athlète, et c’est normal, mais il y a autre chose dans la vie que le sport, a expliqué Trouba dans le Winnipeg Sun.

Je veux être un bon mari, un bon père, et sa carrière est importante. Elle a travaillé très fort, et je voulais ce qu’il y a de mieux pour elle autant que pour moi.

Jacob Trouba

Trouba a disputé six saisons avec les Jets, pendant que Tyson étudiait à Sydney, en Australie, et en Floride.

Ses négociations avec les Jets ont été laborieuses en 2016, avant que le défenseur offensif signe un contrat de deux ans, puis d’une autre saison avec la formation manitobaine.

Kevin Cheveldayoff savait qu’il ne serait pas dans les plans de l’équipe beaucoup plus longtemps. « Il y avait des choses dans sa vie personnelle qu’il voulait accomplir. À un an de l’autonomie complète, il allait pouvoir s’en occuper tout seul. »

Avant de perdre Trouba pour rien, il l’a envoyé aux Rangers contre le défenseur Neal Pionk et un choix de 1er tour en 2019, le 20e au total.

Trouba et la direction des Rangers ont déjà commencé à discuter d’un pacte de longue durée. Le directeur général Jeff Gorton a une idée du montant qu’il faudra pour trouver une entente.

Le défenseur droitier a inscrit 8 buts et 42 mentions d’aide la saison dernière. Il a disputé en moyenne 23 minutes par match, mais son temps d’utilisation risque d’augmenter avec une jeune formation comme les Rangers.

Tout est encore sur la table, a dit Trouba. Je peux me voir à New York pour très longtemps. New York, c’est évidemment un endroit génial pour elle, c’est génial à plusieurs égards. C’était quelque chose de très important pour nous deux.

Avec les informations de Associated Press

Hockey

Sports