•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La médaillée d'argent du marathon aux JO de 2016 suspendue pour quatre ans

Elle porte le drapeau de Bahreïn au-dessus de ses épaules.

Eunice Kirwa, médaillée d'argent au marathon des Jeux olympiques de Rio, en 2016

Photo : Associated Press / Johannes Eisele

Radio-Canada

La suspension d'Eunice Kirwa pour dopage a été confirmée. Cela la prive de compétition jusqu'en 2023.

L'Unité d'intégrité de l'athlétisme a annoncé lundi que Kirwa, qui en compétition porte les couleurs de Bahreïn, avait été suspendue quatre ans pour dopage à l'EPO.

L'athlète de 35 ans était suspendue provisoirement depuis le mois de mai.

Sa suspension de quatre ans a commencé le 7 mai. Seuls ses résultats du 1er avril au 7 mai sont effacés.

La Kényane de naissance avait terminé 2e du marathon olympique de Rio en 2016 derrière la Kényane Jemima Sumgong, également jugée coupable de dopage après un contrôle positif à l'EPO, quelques mois après son sacre.

Sumgong est exclue pour huit ans.

Eunice Kirwa a admis avoir enfreint les règles antidopage et a accepté sa sanction. Elle peut cependant garder sa médaille olympique.

Elle avait également remporté la médaillée de bronze aux Championnats du monde de 2015 à Pékin.

Son petit frère Felix, également coureur de fond, a lui aussi été suspendu en juin (neuf mois) pour dopage à la strychnine, un alcaloïde toxique utilisé comme pesticide, aussi employé en pharmacie pour ses propriétés stimulantes.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Athlétisme

Sports