•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Critérium du Dauphiné : Fuglsang vainqueur pour la deuxième fois

Il lève les bras sur le podium.

Jakob Fuglsang

Photo : AFP/Getty Images / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Radio-Canada

Le Danois Jakob Fuglsang, coéquipier du Québécois Hugo Houle au sein d'Astana, a remporté pour la deuxième fois le Critérium du Dauphiné dimanche, en Suisse, deux ans après son premier succès.

Je pensais que la journée serait plus dure qu'elle ne l'a été, a admis Fuglsang à l'arrivée. Mais toute l'équipe Astana a parfaitement mené l'étape dès le début. C'est comme si j'avais roulé en limousine.

Fort du soutien de ses coéquipiers, il est confiant pour le Tour de France, qui commence le 6 juillet à Bruxelles.

Je me sens de mieux en mieux. On connaît une très bonne saison, on roule bien, sans stress, note-t-il. Toute l'équipe roule très fort cette année.

Un sentiment partagé par Houle.

C’est très encourageant pour l’équipe, a expliqué l’athlète de Sainte-Perpétue. L’énergie est bonne dans le groupe et nous sommes contents du résultat. Tout le monde connaissait son travail et nous avons profité d’une grosse force collective. Personne n’a joué pour soi et ç’a paru cette semaine.

Le Néerlandais Dylan van Baarle a gagné la huitième et dernière étape, offrant une deuxième victoire en deux jours à la formation Ineos, privée depuis mercredi de son chef de file britannique Chris Froome.

L'Américain Tejay Van Garderen, 2e à 20 secondes, et l'Allemand Emanuel Buchmann ont complété le podium de la 71e édition.

Dauphin de Fuglsang au départ de l'étape, le Britannique Adam Yates (Mitchelton) a abandonné la course à moins de 50 kilomètres de l'arrivée. Il souffrait de douleurs à l'estomac, selon son équipe.

Sans son rival le plus proche, Fuglsang n'a eu qu'à contrôler ses adversaires qui n'ont d’ailleurs pas cherché à attaquer dans la dernière étape.

Ç’a commencé très fort durant les 25 premiers kilomètres, jusqu’à ce que l’échappée se crée avec 13 coureurs pas trop menaçants pour le classement général. Nous avons été en mesure de rester groupés et garder le contrôle avec une bonne marge de manœuvre derrière, a expliqué Houle.

Au lendemain du succès du Néerlandais Wout Poels, Van Baarle s'est détaché de son dernier compagnon d'échappée, l'Australien Jack Haig. Le duo s'est lancé dans l'avant-dernière montée, la côte des Rives, d'un groupe échappé depuis le 13e kilomètre.

Hugo Houle s’est classé 29e et Michael Woods, qui ne se sentait pas bien, a dû faire une croix sur la dernière étape.

Fuglsang, 34 ans, avait gagné la classique Liège-Bastogne-Liège en avril. Dans le Tour de France, qu'il disputera en tant que meneur de l'équipe Astana, son meilleur résultat est jusqu'à présent une 7e place en 2013.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cyclisme sur route

Sports