•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gary Woodland passe en tête à l'Omnium des États-Unis

Gary Woodland

Gary Woodland

Photo : Getty Images / Warren Little

Associated Press

L'Américain Gary Woodland a évité les bogueys en plus de réussir un oiselet et son pointage de 65 (-6) lui a permis de se forger une avance de 2 coups grâce au plus bas pointage après 36 trous en 6 éditions de l'Omnium des États-Unis, à Pebble Beach.

Woodland semblait avoir réussi un coup de départ parfait au neuvième trou, mais sa balle s'est plutôt immobilisée dans le trou d'une motte de gazon. Malgré tout, il a envoyé une frappe sur 217 verges jusqu'au vert et a calé un roulé de 50 pieds pour un oiselet.

« C'était simplement un bonus, a dit Woodland. Nous voulions essayer de frapper la balle solidement et de ne courir aucun risque. C'était bien de réussir le coup roulé. »

Il est devenu le deuxième golfeur en deux jours à égaler le record à Pebble Beach lors de ce tournoi avec un pointage de 65, un signe que le parcours est resté ramolli sous les nuages. Woodland se retrouve à -9, un coup de moins que Tiger Woods en 2000 après 36 trous au même endroit.

La différence entre les deux situations est que Woods détenait une avance de six coups en 2000. Cette fois, Woodland devance Justin Rose par deux coups. Rose a joué une ronde de 70, après avoir bouclé sa première ronde en 65 coups la veille.

« En ce moment, il n'y a pas grand-chose qui doit t'inquiéter, a exprimé Rose. Que tu sois un coup devant ou un coup derrière, il reste encore beaucoup de golf à jouer. C'est la meilleure position après deux rondes. »

Rory McIlroy, qui a gardé son calme alors qu'il semblait se diriger vers une ronde difficile, avait l'impression que le parcours était plus rapide et qu'il pourrait l'être encore plus ce week-end. Il fait partie d'un groupe de 10 joueurs séparés par seulement 5 coups.

Cette liste de golfeurs comprend le double champion en titre Brooks Koepka, qui a réalisé 2 oiselets en fin de ronde pour remettre une carte de 69. Il accuse cinq coups de retard sur Woodland.

« Je me sentais bien. Je suis content parce que j'ai une occasion de gagner. C'est tout ce qu'on peut demander, a déclaré Koepka. Je dois simplement réussir quelques coups roulés. Si je peux connaître un bon départ demain, j'ai le sentiment que ça pourrait être une ronde amusante. »

Nick Taylor, d'Abbotsford, en Colombie-Britannique, a inscrit un pointage de 70 pour grimper à égalité au 57e rang à +2. Mike Weir, de Brights Grove, en Ontario, a joué une deuxième ronde de 74 d'affilée et n'a pas été en mesure de respecter le seuil de qualification pour les rondes du week-end.

Golf

Sports