•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rémi Garde et le petit groupe intense de l'Impact

Rémi Garde

Rémi Garde

Photo : Radio-Canada / Étienne Bruyère

Michel Chabot

C’est à nouveau avec un groupe réduit que Rémi Garde a dirigé l’entraînement de l’Impact, à 13 jours du prochain match de l'équipe en MLS. Les joueurs ne ménagent pas leurs efforts pour garder la forme.

Comme la veille, seulement 12 joueurs, dont 3 gardiens, s’échinaient sur le gazon synthétique du Centre Nutrilait, dans l’est de Montréal.

Tout le monde a bien hâte de retrouver la surface naturelle qui ne sera apparemment pas prête avant la semaine prochaine. Le président Kevin Gilmore, venu faire une inspection visuelle, nous assure que « ça ne sera pas long ».

La pelouse, dans un état pitoyable en raison de la météo capricieuse du printemps, a dû être refaite.

L’Impact affiche une meilleure mine même si plusieurs visages sont absents en raison de la pause internationale.

On est peu nombreux, donc ça donne des séances qui sont intenses et c'est un peu difficile de varier, affirme Rémi Garde. Mais je dois dire que les joueurs sont très impliqués.

C’est vrai que le groupe est très réduit. Après, nous on est là en tant que leaders. C’est important à l’entraînement d’être présents, de parler aux jeunes et surtout d’être sérieux. S’il y en a un qui lâche, tout le monde lâche.

Zakaria Diallo

Avec un trou de trois semaines dans le calendrier, l’objectif est de maintenir la condition athlétique à un niveau optimal.

Le match amical à Ottawa mardi prochain permettra aux joueurs de garder la forme, une semaine avant la visite des Timbers de Portland.

Tentera-t-on de nouvelles expériences contre le Fury?

Si j’ai assez de joueurs, oui, a d’abord répondu Garde, sourire en coin. Je ne cache personne, hein. Neuf joueurs à l’entraînement, ça laisse très peu de marge, mais vous avez raison. Je réponds un peu ironiquement, j’espère que j’aurai peut-être récupéré un ou deux joueurs d’ici là.

Maxi Urruti, légèrement blessé au genou lors de la dernière rencontre, pourrait être en uniforme. Il a recommencé à courir en solitaire. Il est possible qu’il se joigne au groupe vendredi.

Bacary Sagna, tombé au combat contre Orlando, se rapproche d’un retour au jeu, probablement contre Portland.

Mathieu Choinière et Orji Okwonkwo continuent de trotter à l’écart. Le premier se dit remis d’une commotion cérébrale subie à la fin mai. Le second est toujours aux prises avec un problème musculaire, mais l’équipe s’attend à ce qu’il recommence à s’entraîner avec ses coéquipiers la semaine prochaine.

Un œil sur la Gold Cup

C’est samedi à Pasadena que le Canada amorcera le tournoi de la Gold Cup. Il affrontera la Martinique au mythique Rose Bowl. Samuel Piette et Zachary Brault-Guillard seront les représentants de l’Impact avec la formation canadienne et leurs coéquipiers les appuieront à distance. Ils surveilleront également Daniel Lovitz, avec les États-Unis, et Omar Browne, avec le Panama.

J’espère qu’ils vont faire un beau parcours, a d’abord répondu Diallo avant de pousser une blague. Non pas trop, j’espère qu’ils vont être éliminés vite pour pouvoir revenir avec nous.

Mathieu Choinière et Shamit Shome sont optimistes quant aux chances de l’unifolié.

Il faut y croire maintenant! On sait jouer, on a de bons joueurs. Ils vont avoir une bonne chimie et se battre sur chaque ballon les uns pour les autres. C’est vraiment ça que le coach là-bas met de l’avant. Donc, ils vont faire quelque chose de bien, j’en suis certain.

Mathieu Choinière, au sujet de l'équipe canadienne de soccer

Je crois que nous pourrons surprendre d’autres équipes avec le rythme et l’énergie de la jeunesse à l’attaque et l’expérience de notre milieu de terrain, analyse Shome. Ça nous manquait dans le passé. Nous pourrons nous en servir pour contrôler le tempo des matchs et je crois que nous pouvons aller loin. J’espère que nous pourrons nous rendre en finale et peut-être gagner. Je sais que nous pouvons franchir la phase de groupe et, après, tout peut se produire.

Le Championnat canadien à l’horizon

Le Bleu-blanc-noir connaît maintenant l’identité des premiers adversaires qu’il affrontera dans le cadre du Championnat canadien. Il s’agit du York9 FC qui a éliminé le FC Edmonton mercredi.

Rémi Garde n’avait pas encore eu le temps de regarder les vidéos de ses futurs rivaux, mais il ne négligera pas de le faire prochainement.

Comme pour tous les matchs, que ce soit de MLS ou de Coupe du Canada, nous aurons le même niveau d’exigence dans la préparation avec le staff, se procurer un maximum d’images pour pouvoir bien analyser cette équipe, la prendre avec respect parce qu’on sait que les matchs de coupe sont propices à des surprises. En tout cas, en Europe et en France, c’est comme ça. Donc, on les prendra très au sérieux.

Le match aller aura lieu à Toronto le 10 juillet, deux semaines avant le match retour au stade Saputo.

Soccer

Sports