•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Américain Brooks Koepka vise un autre titre à l'Omnium des États-Unis

Il salue la foule après avoir réussi un oiselet au 15e trou lors de la dernière ronde du Championnat de la PGA.
Brooks Koepka Photo: Associated Press / Jeff Roberson
La Presse canadienne

Brooks Koepka espère gagner l'Omnium des États-Unis pour une troisième fois d'affilée, ce qui n'a pas été accompli en 114 ans.

Malgré les succès qui s’accumulent, Koepka a encore l'impression de ne pas être jugé à sa juste valeur. Il n'a pas été inclus dans une publicité du réseau Fox Sports. Il a interprété cette décision comme un autre exemple du crédit qu'il ne reçoit pas.

« J'ai cliqué sur le lien et regardé la vidéo. J'étais sous le choc, a raconté Koepka mardi. Ils ont eu un an pour la préparer. Je ne sais pas. Quelqu'un a probablement été congédié pour cette raison ou aurait dû l'être. »

Est-ce qu'il s'agissait d'une pointe contre Koepka?

Fox Sports a préparé quatre vidéos de promotion pour le tournoi, dont trois dans lesquelles Koepka est inclus et une qui lui est entièrement consacrée. L'autre se concentre uniquement sur Tiger Woods, le champion du Tournoi des maîtres qui est de retour sur le parcours de Pebble Beach, là où il a déjà triomphé par 15 coups.

Koepka n'a pas expliqué clairement ce qui l'avait choqué. Si c'est la vidéo sur Woods, on parle du passage du flambeau vers la génération suivante en montrant des images de Rory McIlroy, Dustin Johnson et Jordan Spieth, mais pas Koepka.

Les projecteurs sont pourtant braqués sur Koepka en Californie. Il a triomphé dans quatre de ses huit derniers tournois majeurs, une séquence de succès égalée seulement par Woods, Jack Nicklaus et Ben Hogan dans l'ère moderne.

C'est toutefois le nom de Willie Anderson que l'on entend dans les discussions sur Koepka cette semaine. Anderson est le dernier à avoir gagné l'Omnium des États-Unis trois fois d’affilée, en 1903, 1904 et 1905.

« J'essaie de laisser ça loin dans mon esprit, a dit Koepka d'un ton monotone. C'est un tournoi de golf comme les autres. J'ai un travail à faire. Ce sera un autre test difficile, nous le savons tous. »

Quatre golfeurs ont obtenu la chance de gagner trois titres d’affilée à l'Omnium des États-Unis depuis Anderson.

Aucun n'est passé vraiment proche. Curtis Strange est le dernier à avoir eu une telle occasion, en 1990, à Medinah. Il avait joué 75 lors de la ronde finale pour glisser à égalité en 21e place.

« Il dit que c'est simplement une autre journée, une autre ronde, un autre tournoi. C'est faux, a dit Strange. C'est l'Omnium des États-Unis. Il vise un troisième titre de suite. Mais si quelqu'un peut appuyer ses propos, c'est Brooks Koepka. Il est un vrai professionnel. »

Golf

Sports