•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finale de la NBA : les Raptors prêts à rebondir à Oakland

Kawhi Leonard (no 2) et Andre Iguodala (no 9)
Kawhi Leonard (no 2) et Andre Iguodala (no 9) Photo: La Presse canadienne / Nathan Denette
Radio-Canada

Les casquettes et chandails à l'effigie du premier championnat des Raptors étaient prêts à être distribués, lundi à Toronto, mais sont restés dans des boîtes au Scotiabank Arena. L’équipe a raté sa première occasion de remporter la finale de la NBA contre les Warriors de Golden State. Elle ne veut pas manquer la deuxième, jeudi, à Oakland.

Les hommes de Nick Nurse se sont envolés vers la Californie mardi, au lendemain de leur défaite de 106-105 dans le cinquième match de la série, qu’ils mènent désormais 3-2.

Oui, nous avions l'occasion de gagner le championnat et nous ne l'avons pas fait, a déclaré le garde Fred VanVleet dans un vestiaire morose. Nous n'avons pas assez bien joué. Nous n'avons pas assez bien exécuté dans la dernière ligne droite et ça fait un peu mal. Mais il reste encore beaucoup de basket à jouer.

Nous nous attendions à une longue série et nous sommes en bonne posture , a-t-il ajouté.

Les Raptors ont prouvé ce printemps qu’ils sont capables de rebondir. À preuve, la finale de l’Est qu’ils ont gagnée 4-2 contre les Bucks de Milwaukee après avoir perdu les deux premiers matchs, un retard que seules cinq autres équipes avaient réussi à effacer avant eux.

Je m'attendais à une longue série, a admis Nick Nurse [...] Si on nous avait dit avant celle-ci que nous mènerions 3-2, nous l'aurions pris.

Nous l'avons fait tout au long des séries, continuer de nous battre, peu importe le pointage, a ajouté le vétéran Marc Gasol. On doit seulement mieux communiquer en défense en fin de match.

L'entraîneur des Raptors de Toronto, Nick NurseL'entraîneur des Raptors de Toronto, Nick Nurse Photo : Reuters / USA TODAY

Les statistiques sont du côté des Raptors. Une seule équipe dans l’histoire de la NBA – les Cavaliers de Cleveland en 2016 contre les Warriors – a réussi à décrocher le titre après avoir été menés 3-1.

Les Warriors ont marqué pas moins de 60 points sur des tirs de trois points lundi, et ont joué un match inspiré malgré la perte de leur attaquant vedette Kevin Durant, victime d’une rupture du tendon d'Achille, selon le président de l’équipe Bob Myers.

Nous aurons l'occasion de jouer pour lui à l'Oracle Arena. Une façon d'honorer le sacrifice de son corps qu'il a en quelque sorte fait lundi soir , a déclaré le garde Stephen Curry au sujet de cette tuile tombée sur la tête des doubles champions en titre.

L'Oracle Arena d’Oakland sera par ailleurs le théâtre d’un dernier match de la NBA jeudi. Les Warriors, qui y jouent depuis 1971, déménageront l'an prochain au Chase Center à San Francisco.

Avec les informations de La Presse canadienne

Basketball

Sports