•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Triathlon : les grands honneurs pour Tyler Mislawchuk au Mexique

Il forme le « V » de la victoire avec ses deux mains au fil d'arrivée.

Le Canadien Tyler Mislawchuk.

Photo : Wagner Araujo / ITU Media

Radio-Canada

Malgré une chaleur suffocante, le Canadien Tyler Mislawchuk a remporté le triathlon sur distance de sprint à la Coupe du monde de Huatulco, au Mexique, dimanche, avec un chrono de 55 min 4 s.

Il s'agit d'un deuxième titre en Coupe du monde pour Mislawchuk, après sa victoire en mars dernier à Mooloolaba, en Australie.

« C'était très chaud aujourd'hui, mais je me sentais bien. Je me suis concentré sur ma course et ç'a marché », a expliqué l'athlète de 24 ans.

« Je ne pensais jamais en remporter une [Coupe du monde] dans ma carrière, donc d'en gagner deux, je suis au septième ciel. "We The North!" », a-t-il conclu, en référence au slogan des Raptors de Toronto.

L’Américain Morgan Pearson (55:11) a mis la main sur l’argent, tandis que le Brésilien Manoel Messias (55:19) a récolté le bronze.

Les Québécois Alexis Lepage et Amélie Kretz ont tous deux fini près du top 10. Lepage a franchi la ligne d’arrivée en 55:38, à 34 s du vainqueur.

« C’était assez chaud avec beaucoup d’humidité et des conditions qui ressemblent à Tokyo. Ça s’est super bien passé tout au long de ma course, sauf le dernier kilomètre où je commençais vraiment à avoir très chaud, même très, très chaud, a avoué Lepage, 11e au classement général. J’ai été distancé du peloton de 6 ou 7 coureurs qui se battaient pour la 5e et 6e place. Je suis très satisfait d’avoir bien réussi à performer dans ces conditions difficiles. »

La chaleur accable Kretz

Chez les femmes, Amélie Kretz, de Sainte-Thérèse, a enregistré le meilleur résultat du pays avec une 12e place et un temps de 1:01:54. La Lavalloise Karol-Ann Roy (1:05:16) a terminé au 32e échelon.

« Je ne suis pas satisfaite, mais il y a du positif. C’était des conditions très difficiles avec l’eau à 30 °C et l’air à plus de 35 °C. Mon but était de garder ma température corporelle la plus basse possible et le plus longtemps possible », a expliqué Kretz.

L’athlète de 26 ans a pédalé dans le premier groupe de vélo et est restée prudente à l’avant pour éviter les chutes. Toutefois, à la course à pied, la chaleur était difficile à supporter.

« J’ai eu très chaud! Mes jambes sont revenues sur le deuxième tour, mais j’étais déjà un peu trop loin. Il y a du positif, mais j’ai encore beaucoup de travail à faire pour revenir avec les meilleures. C’est bien excitant! »

Le podium a été composé de l’Américaine Summer Rappaport (1:00:56), de la Russe Alexandra Razarenova (1:01:05) et de l’Autrichienne Lisa Perterer (1:01:18).

L’équipe canadienne s’envolera maintenant vers les Séries mondiales de relais mixte à Nottingham, en Grande-Bretagne, qui auront lieu samedi prochain. Cette épreuve figurera d’ailleurs pour la première fois au programme olympique aux Jeux de Tokyo en 2020.

Triathlon

Sports