•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mike Sherman et les Alouettes : c’est terminé

Mike Sherman
Mike Sherman Photo: Getty Images / Ronald Martinez
Radio-Canada

Les Alouettes de Montréal et l'entraîneur-chef Mike Sherman ont décidé de mettre un terme à leur association d'un commun accord. Khari Jones a été choisi pour assurer l'intérim en plus de son travail de coordonnateur offensif.

« On avait déjà eu des discussions, donc je savais que ça allait venir. Ce n’était pas une surprise, a avoué le directeur général des Alouettes, Kavis Reed. C'est une personne très ouverte, très candide et il voulait être juste avec nous, donc il a amené le sujet [...] On a eu le temps de se revirer pour trouver une solution. »

« Il ne s’adaptait pas aussi rapidement que prévu à la LCF. »

Sherman s'était joint aux Alouettes en décembre 2017. Auparavant, l'homme de 64 ans avait entre autres été entraîneur-chef puis directeur général des Packers de Green Bay dans la NFL.

Même si cette décision survient six jours avant le premier match officiel, Reed affirme qu'il n'aurait pas pu en être autrement.

« On est tellement occupés avec la préparation pour la saison et tu ne peux pas prendre cette décision sans avoir vraiment vu où est rendue l'équipe et comment elle progresse. »

« Nous avions déterminé des éléments à modifier l'an dernier, mais malheureusement ces ajustements ne se sont pas matérialisés. Ce n'est pas une décision facile, mais nous croyons qu'il s'agit de celle que nous devons prendre. Notre équipe sera entre très bonnes mains, Khari ayant démontré de belles choses en 2018. Il possède une solide expérience dans la LCF », a ajouté Reed.

Jones, qui en est à sa deuxième saison avec les Alouettes, a travaillé avec les jeunes quarts de la formation en 2018, et ceux-ci ont fait preuve d'une belle progression sous ses ordres.

« L’organisation n’avait pas besoin de moi sur les lignes de côté, explique Reed. On pensait fortement que nous avions des gens à l’interne qui pouvaient occuper ce poste. On a choisi Jones pour sa personnalité, son expérience et ses connaissances. C’est quelqu’un de très innovateur. Il a le respect des joueurs et c’est un très bon communicateur. Nous savons qu’il va s’entourer de gens talentueux et qu’il saura les écouter. »

Johnny Manziel, Khari Jones et Mike Sherman en juillet 2018Johnny Manziel, Khari Jones et Mike Sherman en juillet 2018 Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Jones a amorcé sa carrière d'entraîneur en 2009 avec les Tiger-Cats de Hamilton, au sein desquels il a dirigé les quarts lors de ses deux premières saisons avant d'être nommé responsable de l'attaque l'année suivante. En 2012 et en 2013, il a dirigé les quarts des Roughriders de la Saskatchewan, aidant l'équipe à remporter la Coupe Grey lors de sa deuxième saison.

Originaire de Hammond, dans l'Indiana, l'entraîneur de 48 ans a connu une carrière de 11 saisons comme quart dans la LCF avec les Lions de la Colombie-Britannique, les Blue Bombers de Winnipeg, les Stampeders de Calgary, les Eskimos d'Edmonton et les Tiger-Cats.

« C'est tout un honneur pour moi, a pour sa part déclaré Khari Jones. J'aurais préféré que le tout se fasse dans d'autres circonstances, mais je me sens prêt à relever ce défi. Nous avons un bon groupe d'entraîneurs et de joueurs en place qui sont talentueux et qui travaillent très fort. J'ai hâte de les voir à l'oeuvre et je suis certain que nous allons tous travailler ensemble avec un seul but en tête. »

Ça fait drôle que Sherman ne soit plus là, mais les choses se passent vite dans le football et il faut être capable de s’adapter. Ç'a été un honneur pour moi de travailler avec lui.

Une surprise pour les joueurs

« Les joueurs ont exprimé beaucoup de respect pour Sherman, a souligné le directeur général. Ils n’avaient aucune idée que ça s’en venait, donc c’est certain que ç’a été un choc pour eux. Mais je crois qu’ils ont compris sa décision. »

Avec toute la saga concernant l'achat des Alouettes, Reed estime que ses joueurs parviennent tout de même à ne pas se laisser ébranler.

Ils reconnaissent qu’il y a des choses qu’ils ne peuvent pas contrôler. Mais ce sont des professionnels et ils savent qu’ils doivent se concentrer sur leur football.

Les Alouettes amorceront la saison, vendredi soir, à Edmonton. Jones n'a toujours pas dévoilé son quart partant, mais son idée semble déjà faite.

« Nous allons nommer notre quart partant cette semaine. J'ai déjà mon idée de qui héritera de ce rôle et j'ai grandement confiance en mon choix. Je suis très heureux d'avoir vu la compétition au poste de quart », a-t-il conclu.

Reed aussi mentionné qu'un changement à l'équipe d'entraîneurs allait être apporté très bientôt, sans donner plus de détails.


Par ailleurs, l'équipe a annoncé une série de retranchements samedi soir. Le vétéran Gabriel Knapton fait notamment partie des joueurs libérés, tout comme le Québécois Samuel Thomassin, choisi au deuxième tour lors du dernier repêchage.

Avec les informations de La Presse canadienne

Football

Sports