•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finale de la NBA : les Raptors battent les Warriors à Oakland et prennent l’avance 2-1

Surveillé par DeMarcus Cousins, Kawhi Leonard réussit un panier contre les Warriors.

Surveillé par DeMarcus Cousins, Kawhi Leonard réussit un panier contre les Warriors.

Photo : USA Today Sports

Radio-Canada

Malgré une performance sensationnelle de Stephen Curry, les Raptors de Toronto ont pris l'avance 2-1 dans la finale de la NBA grâce à une victoire de 123-109 contre les Warriors, mercredi soir, à Oakland. Le quatrième match aura lieu vendredi.

Contrairement à leur désastreux troisième quart dans le match no 2, qui leur a finalement coûté la victoire, les Raptors ont joué sans complexe du début à la fin. L’attaque des Torontois est venue de plusieurs joueurs.

Kawhi Leonard a inscrit 30 points, 7 rebonds et 6 aides, Kyle Lowry a récolté 23 points, 4 rebonds et 9 passes, tandis que Pascal Siakam et Danny Green ont ajouté 18 points chacun. Marc Gasol a également amassé 17 points.

« Ce sont les doubles champions en titre, ils ne vont pas nous rendre les choses faciles, mais on sait ce qu'on doit faire et qu'il ne faut surtout pas s'emballer », a prévenu Lowry après le match.

Ils nous ont surclassés, ils méritent la victoire.

Steve Kerr, entraîneur-chef des Warriors de Golden State

Après s'être fait plus discret lors du dernier duel, Green a épaté la galerie avec six paniers de trois points.

« Les paniers de Danny ont aidé à renforcer la confiance de l'équipe parce que nous nous fions beaucoup à ça, a déclaré l'entraîneur-chef des Raptors, Nick Nurse. Pour les gars, de voir qu'il en a réussi quelques-uns et qu'il a continué sur cette lancée, je crois que ça nous a simplement rendu plus fort. »

Avec une équipe décimée par les blessures, Stephen Curry a porté les Warriors sur ses épaules avec 47 points. Draymond Green a appuyé son coéquipier avec 17 points et Andre Iguodala avec 11.

« Mon père me disait que les statistiques importaient peu, ce qui compte, c'est le pointage final, a raconté Nurse, lorsqu'il a été interrogé sur la soirée de travail de Curry. Alors nous allons simplement savourer la victoire. »

Les Warriors étaient privés de leur garde étoile Klay Thompson et une fois de plus de leur attaquant vedette Kevin Durant.

Thompson a été contraint de quitter le deuxième affrontement au quatrième quart en raison d'une élongation à l'ischiojambier gauche. Blessé au mollet droit depuis le deuxième tour des séries, Durant a raté les sept derniers matchs de son équipe.

« Nous ne voulions pas aggraver la situation [de Thompson] et de risquer de le perdre pour le reste des séries, a souligné Kerr. C'est la décision que nous avons prise et nous sommes à l'aise avec ça. Je ne me serais jamais pardonné de l'avoir autorisé à jouer et que sa blessure s'aggrave. »

Le clan torontois a dominé les Warriors en réussissant 44,7 % de ses tirs de trois points, contre 33,3 %.

Les Raptors prennent part à la première finale de leur histoire. L’équipe canadienne a vaincu les Bucks de Milwaukee en six matchs en finale de l’Association de l’Est.

Pour leur part, les Warriors, qui ont balayé les Trail Blazers de Portland en finale de l’Ouest, participent à une cinquième finale d’affilée. Golden State a été couronné en 2015, 2017 et 2018.

Un début de match sur les chapeaux de roues

Les Raptors ont amorcé la rencontre en force pour prendre avantage des morceaux manquants du côté des Warriors.

La formation torontoise s'est rapidement donné une avance de 17-7 et a conclu le premier quart avec un pointage de 36-29. Green a connu du succès dès les premières minutes de jeu avec trois paniers de trois points.

Les Warriors ont misé sur leur joueur vedette, Curry, au deuxième quart et de l'indiscipline des Raptors pour réduire l'écart à 60-52 avant de retraiter au vestiaire pour la mi-temps. Après la première demie, le no 30 avait déjà devancé tous les joueurs au tableau indicateur avec une récolte de 25 points.

Kawhi Leonard (à gauche) et Stephen Curry

Kawhi Leonard (à gauche) et Stephen Curry

Photo : USA Today Sports

La troupe de Nurse s'est assurée de ne pas reproduire les mêmes erreurs au troisième quart et a commencé la deuxième demie avec une séquence de 6-0. Les sept points sans riposte inscrits par les Warriors ensuite ont toutefois donné des sueurs froides aux Torontois.

Les Raptors ont finalement inscrit 36 points pour maintenir une longue avance en vue du quart final. Les visiteurs ont par la suite porté le coup fatal en ajoutant 27 points au quatrième quart.

Avec les informations de La Presse canadienne

Basketball

Sports