•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Atteinte d'un cancer, l'arbitre canadienne Carol Anne Chénard ratera le Mondial féminin

L'arbitre canadienne Carol Anne Chénard signale une faute au cours d'un match de la Coupe du monde féminine de la FIFA entre l'Allemagne et la Côte d'Ivoire en 2015.

L'arbitre Carol Anne Chénard devait participer à sa troisième Coupe du monde féminine.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

L'arbitre de soccer canadienne Carol Anne Chénard doit renoncer à la Coupe du monde féminine qui s'amorce vendredi, en France. Elle souffre d'un cancer du sein.

Le président de la Commission des arbitres de la FIFA, l’Italien Pierluigi Collina, en a fait l’annonce mardi, selon ce qu’a rapporté l’Edmonton Sun.

« Il y a à peine quelques jours, Carol Anne Chénard, l’une de nos meilleures arbitres canadiennes, a reçu un diagnostic du cancer du sein, a indiqué Collina. Cette nouvelle nous a bouleversés. Nous vous l’annonçons à la demande de nombreuses personnes, dont Carol Anne elle-même. »

L’ancien arbitre italien s’est cependant fait rassurant, car les médecins ont posé un diagnostic à un stade précoce de la maladie.

« Nous avons réellement confiance qu’elle prendra du mieux rapidement et qu’elle sera des nôtres dans un futur rapproché », a souligné M. Collina.

Mme Chénard, une résidente de la région d'Ottawa, devait arbitrer dans une troisième Coupe du monde, après celles de 2011, en Allemagne, et de 2015, au Canada. Elle a appris la mauvaise nouvelle vendredi dernier, selon ce qu’a raconté l’ancienne arbitre Kari Seitz, actuelle responsable de l’arbitrage de la FIFA.

« Nous travaillons ensemble pendant trois ans et demi, et nous devenons aussi proches que les membres d’une famille, a expliqué Mme Seitz. Nous voulons bien faire non seulement pour nous-mêmes et pour nos pays respectifs, mais aussi pour la grande famille des arbitres, et nous voulons faire belle figure pour toutes les arbitres qui ne sont pas avec nous. »

Carol Anne est une des meilleures d’entre nous, et elle nous manquera beaucoup [en France].

Kari Seitz, responsable de l'arbitrage de la FIFA

Mme Chénard, 42 ans, est arbitre depuis plus de 25 ans. Sa carrière l’a notamment menée aux Jeux olympiques de Londres, en 2012, et de Rio, en 2016. Elle a notamment arbitré la finale brésilienne entre l’Allemagne et la Suède.

Soccer

Sports