•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Représentation de joueurs de la LNH : Lino Saputo fils accroît son influence

Lino Saputo fils devant un mur rouge et le logo de la compagnie Saputo.

Lino Saputo fils en 2016.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Martin Leclerc

La représentation d'athlètes professionnels est un domaine où la compétition est extrêmement vive et où la mode est à la consolidation des forces. L'avenir, semble-t-il, appartient aux grosses agences capables d'offrir à leurs athlètes des services de plus en plus diversifiés.

On a eu un autre exemple de cette tendance, il y a quelques jours, quand les agences Quartexx Management (de Montréal) et DHG Sports (de Toronto), qui représentent toutes deux des joueurs de la LNH, ont annoncé la fusion de leurs activités. La société unifiée portera dorénavant le nom de Quartexx.

Petit à petit, Lino Saputo fils devient donc un joueur de plus en plus important dans les coulisses de la LNH.

En octobre 2016, Saputo s’était lancé dans le domaine de la représentation d’athlètes en finançant la fusion de l’agence MFIVE SPORTS à son entreprise Quartexx Management, jusque-là inconnue. (L’homme d’affaires montréalais Mitch Garber était alors associé à Lino Saputo fils dans cette entreprise, mais Garber a depuis vendu ses parts, après sa décision de se joindre au groupe d’actionnaires de la future équipe de Seattle dans la LNH.)

Dans une chronique publiée en mai 2018, les lecteurs de cette chronique avaient pu constater à quel point le siège social montréalais de Quartexx est unique. L’endroit reflète cette nouvelle tendance voulant que les agences offrent à leurs clients des services de plus en plus complets et diversifiés.

***

Saputo ne représente pas directement les athlètes associés par Quartexx. Ce sont les agents de l’ancienne société MFIVE SPORTS, Kent Hughes (basé à Boston), Anton Thun (à Toronto) et Philippe Lecavalier (à Montréal) qui s’occupent des clients parmi lesquels on retrouve des joueurs comme Patrice Bergeron et Kristopher Letang.

La fusion annoncée avec DHG Sports, la deuxième en un peu plus de deux ans et demi, greffe à Quartexx l’expertise et la clientèle de l’agent ontarien Darren Ferris. Ce dernier ne mise pas sur une clientèle nombreuse. Elle est toutefois de grande qualité. On y retrouve notamment Taylor Hall, Mitch Marner, Josh Anderson et Andreas Athanasiou.

« C’est une transaction gagnante pour toutes les parties impliquées. Nous accueillons au sein de notre groupe des athlètes de renom qui font de Quartexx une destination encore plus intéressante dans le milieu.

« Par ailleurs, notre structure est très solide et tous les services que nous offrons à nos joueurs sont maintenant bien déployés. Les gens de DHG Sports vont pouvoir bénéficier de notre structure et ça leur permettra de se consacrer entièrement à leur domaine d’expertise, soit le recrutement et la négociation de contrats », explique Philippe Lecavalier.

Il semble qu’il n’y ait plus de limites aux services que les agences peuvent offrir à leurs clients.

Il y a quelques décennies, un bon agent négociait les contrats de ses clients et s’assurait que ces derniers bénéficient des tous les avantages fiscaux auxquels ils avaient droit. Certains allaient jusqu’à orienter certaines décisions de placements. Au fil des ans, les agences se sont aussi mises à organiser des camps de perfectionnement estivaux et à embaucher des préparateurs physiques. Il semble maintenant qu’on soit ailleurs.

Nommez-moi n’importe quel service dont un athlète professionnel pourrait avoir besoin et je vous jure qu’on l’offre! Nous avons même un département "style de vie" auquel nos clients peuvent s’adresser pour rencontrer un styliste, acheter des billets de spectacles ou des billets d’avion, ou même pour faire un achat important comme une voiture de luxe ou un bateau. Ça leur permet ainsi de faire leurs achats au meilleur prix et sans perdre de temps puisque nous le faisons pour eux.

Philippe Lecavalier, agent

***

Dans la LNH, la plus puissante agence de représentation est la division hockey de Creative Artists Agency (CAA), dirigée par Pat Brisson et JP Barry. À eux deux, Brisson et Barry représentent près de 100 joueurs de la LNH dont la valeur cumulée des contrats surpasse, selon le site puckpedia.com, 1,6 milliard de dollars américains.

On retrouve parmi leurs clients des supervedettes comme Sidney Crosby, Evgeni Malkin, Jonathan Toews et Filip Forsberg.

Dans un récent classement, le magazine Forbes estimait que, tous sports professionnels confondus, Brisson (9e) et Barry (19e) figurent parmi les agents les plus influents de la planète. Toujours selon Forbes, les 11 agents les plus performants de CAA (hockey, baseball, basketball et football) représentaient en 2017 des athlètes dont les contrats atteignaient une valeur de 8,4 milliards et qui avaient généré des commissions de quelque 322 millions.

Dans la LNH, une autre fusion intéressante est survenue au printemps 2018. La méga-agence de représentation Wasserman, qui n’avait pas de division représentant des hockeyeurs, a alors acquis un important pourcentage d’actions de l’agence Orr Hockey Group, fondée par l’illustre Bobby Orr. Ce dernier y campe désormais un rôle de conseiller spécial.

Les deux principaux agents de Orr Hockey Group, Rick Curran et Jeff Jackson, représentent des joueurs dont la valeur des contrats surpasse le demi-milliard, parmi lesquels on retrouve John Carlson, Ryan Ellis, Connor McDavid et Aaron Ekblad.

À eux trois, les agents de Quartexx Kent Hughes, Anton Thun et Darren Ferris représentent désormais des joueurs dont la valeur des contrats approche les 400 millions. En très peu de temps, Lino Saputo fils a donc réussi à se positionner avantageusement sur l’échiquier.

« Depuis quelques années, certains prétendent que les petites agences vont toutes finir par disparaître parce que c’est devenu trop difficile pour un seul agent de compétitionner avec les grandes agences. Chose certaine, un seul agent ne peut plus tout faire seul, alors que les grandes agences ont une expertise pointue et des départements spécialisés pour servir et encadrer leurs clients », constate Philippe Lecavalier.

La question est maintenant de savoir quelle sera la prochaine agence à se faire avaler par Quartexx.

À lire aussi :

Hockey

Sports