•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un record du monde pour Laurence Vincent-Lapointe à Duisbourg

Laurence Vincent-Lapointe

Laurence Vincent-Lapointe

Photo : Facebook/Laurence Vincent-Lapointe

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

En plus de deux médailles, la canoéiste Laurence Vincent-Lapointe a établi un record du monde à la Coupe du monde de Duisbourg, en Allemagne, dimanche. Sa coéquipière Katie Vincent a également terminé deux fois sur le podium.

Vincent-Lapointe a décroché l'or au 5000 m en C-1 et a atteint son cinquième podium en cinq courses cette saison. Son temps canon de 25 min 822/1000, qui a laissé la concurrence à la traîne, est 58 s plus rapide que le record du monde de 25:58,260 qu'avait établi l'an dernier la Bélarusse Volha Klimava.

C’était très rapide, et je suis très satisfaite de finir sur cette bonne note.

Une citation de : Laurence Vincent-Lapointe

La Chinoise Xu Shixiao (25:17,997) et la Chilienne Maria Mailliard (25:48,155) l'ont accompagnée sur la tribune après avoir accusé des retards de plus de 17 et de 47 secondes. Ces deux coureuses ont aussi été plus rapides que Klimava en 2018.

Plus tôt dans la journée, Vincent-Lapointe et Katie Vincent ont trouvé chaussures à leurs pieds au 500 m en C-2. Le tandem canadien a été devancé par un duo hongrois et a terminé la course sur la deuxième marche du podium.

La Québécoise a donc vu sa série de victoires en Coupe du monde pour amorcer la campagne s'arrêter à trois. Elle s'est imposée samedi au 200 m en C-1 devant sa compatriote Vincent.

« Je suis très satisfaite de ce que j’ai fait, a souligné Vincent-Lapointe. En C-1, j’ai fait d’excellents temps. J’ai remporté une course dont je suis très fière. J’ai bien ramé. En double, on a eu une très bonne course, même si on est arrivées 2es. Oui, on visait l’or, mais on a tellement fait une bonne course du début à la fin. »

Les représentantes de l'unifolié se retrouvaient aux commandes à mi-parcours, mais Virag Balla et Kincso Takacs ont effectué une remontée dans la seconde portion.

Les championnes ont rallié l'arrivée en 1:51,587, tandis que Vincent-Lapointe et Vincent ont arrêté le chrono à 1:51,905. Les Russes Kseniia Kurach et Olesia Romasenko (1:54,188) ont complété le trio de tête un peu plus de deux secondes après l'embarcation canadienne.

Vincent a décroché une seconde médaille d'argent plus tard dans la journée au 500 m en C-2 mixte en compagnie de Mark Oldershaw. L'athlète olympique de 36 ans, qui a participé aux Jeux de Pékin, de Londres et de Rio, avait précédemment abouti au pied du podium au 500 m en C-1.

Autres résultats canadiens :

C-2 1000 m masculin

  • Roland Varga et Connor Fitzpatrick (3:32,847) - 8e rang

C-1 5000 m masculin

  • Craig Spence (22:47,166) - 5e rang
  • Connor Fitzpatrick - N'a pas amorcé la course

K-1 5000 m masculin

  • Brian Malfesi (20:58,599) - 17e rang
  • Vincent Jourdenais (21:48,876) - 30e rang

K-1 5000 m féminin

  • Madeline Schmidt (22:49,604) - 14e rang

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !