•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kawhi Leonard est en santé et sera meilleur, assure Nick Nurse

Photo d'un homme avec le ballon qui pousse un autre joueur avec le bras.

Kawhi Leonard (no 2)

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Les Raptors de Toronto ont battu les Warriors de Golden State en dépit d'un Kawhi Leonard diminué, dans le premier match de la finale de la NBA.

Pour le deuxième affrontement, l’entraîneur-chef Nick Nurse croit que Leonard sera en pleine forme.

« Je m’attends à ce qu’il joue bien mieux », a dit Nurse après l’entraînement de samedi.

Leonard a boité par moments dans le match 1. Son utilisation en saison a été surveillée de près par les Raptors. Avant de rejoindre Toronto, le Californien n’avait joué que neuf matchs dans sa dernière saison avec les Spurs de San Antonio, à cause d’une blessure au quadriceps.

Leonard, qui avait fait flèche de tout bois en séries avant le match 1, n'a réussi que 5 de ses 14 tirs dans cette première rencontre. Sa santé n’inquiète cependant pas Nurse.

« Je ne pense pas que sa jambe lui cause beaucoup de problèmes. »

Les Warriors de Golden State lui ont rendu la vie difficile.

« Ils ont déployé une tactique défensive que je n'avais jamais vue avant, a reconnu Nurse. C'était assez intéressant. Les Warriors n'ont pas peur d'être créatifs, d'innover. »

Ils ont sûrement encore d'autres schémas qu'on n'a pas encore vus. Ce sera à nous de nous ajuster.

Nick Nurse, au sujet de la stratégie défensive des Warriors

Revenons à Leonard. L'essentiel, pourtant élémentaire, est de gagner, peu importe comment il participe.

« Si je ne pense qu'à marquer, chaque fois que j'ai le ballon, oui, ça serait difficile [de se préparer après le match 1]. Mais j'essaie de choisir le bon jeu quand je suis sur le terrain. Évidemment, si moi je suis en couverture double, un de mes coéquipiers est ouvert.

« Ce n'est pas à propos de moi. Si les Warriors continuent de jouer comme ça, mes coéquipiers vont réussir leurs tirs. »

Au-delà de son apport au plan sportif, la mentalité de Leonard influence ses coéquipiers, surtout ceux qui ont connu les moments difficiles des Raptors ces dernières années.

« Je vous mentirais si je disais qu'il ne nous influence pas, a dit Kyle Lowry au sujet de Leonard. Mais c'est aussi l'attitude de Marc [Gasol] et Danny [Green] et Nick [Nurse]. Pas de farces, je crois que Nick nous a crié dessus deux fois dans toute l'année. Et pourtant c'est une longue saison! Mais ils sont tellement décontractés, détendus sous pression, ça déteint sur tout le monde. »

On ne s'emballe pas quand ça va mal ou quand ça va bien, c'est en bonne partie grâce à eux.

Kyle Lowry, à propos de Kawhi Leonard, Marc Gasol, Danny Green et Nick Nurse

Les Warriors, de leur côté, se retrouvent en terrain peu connu.

« Cela aurait été bien plus intéressant de mener 1 à 0, mais c'est clairement très intéressant pour nous, sur le plan du défi à relever », a expliqué Stephen Curry en conférence de presse.

« On sait ce qu'on doit faire pour gagner le deuxième match : être énergique et concentré pendant 48 minutes », a-t-il déclaré.

Golden State ne s'était plus incliné dans un premier match d'une série depuis la finale de l’Ouest en 2016 contre le Thunder d’Oklahoma City, soit 12 séries débutées par une victoire jusqu'à jeudi.

« On croit en nous à 100 %. C'est la première équipe à quatre victoires (qui remportera le titre), pas la première à une victoire, il y a encore beaucoup de matchs à jouer », a renchéri Klay Thompson.

Depuis leur défaite de jeudi, les Warriors ont passé beaucoup de temps à analyser la vidéo du match pour mieux comprendre les systèmes de jeu de Toronto, une équipe qu'ils connaissent encore mal.

Thompson a rappelé que les Warriors étaient les premiers responsables de leur défaite.

« On n'a pas aussi bien joué en défense qu'on en a l'habitude. Je ne sais pas si c'était dû aux 10 jours [entre le dernier match de la finale d’association, un balayage des Trailblazers de Portland, et le début de la finale] ou à un excès de confiance, mais on n'a pas joué avec notre intensité habituelle », a constaté l'arrière.

Le match 2 de la série sera joué dimanche au Scotiabank Arena de Toronto. Les deux duels suivants seront disputés à Oakland, en Californie.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Agence France-Presse

Basketball

Sports