•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hauts et les bas des Canadiennes à la Coupe du monde

Christine Sinclair (à gauche)

Christine Sinclair (à gauche)

Photo : Getty Images / Cooper Neill

Radio-Canada

Le huitième Mondial féminin de la FIFA prend son envol vendredi en France. L'équipe canadienne a peut-être deux médailles olympiques à son actif, mais n'a jamais fait mieux qu'une 4e place, en 2003, à ce tournoi. Retour dans le temps.

1991 : un premier Mondial, sans le Canada

Les Américaines remportent la toute première édition de la Coupe du monde féminine de soccer en 1991.

Les Américaines remportent la toute première édition de la Coupe du monde féminine de soccer en 1991.

Photo : Getty Images / Tommy Cheng

La Coupe du monde féminine de soccer voit officiellement le jour en 1991, après plusieurs tournois internationaux orchestrés sans l’appui de la FIFA. Le tout premier Mondial est organisé par la Chine, qui accueille 12 pays, mais pas le Canada. Une défaite de 6-0 face à Trinité-et-Tobago en demi-finales de la Gold Cup avait exclu les Canadiennes du tournoi.

Cette première édition est remportée par les États-Unis par la marque de 2-1 contre la Norvège.


1995 : une première participation canadienne

L'équipe canadienne féminine de soccer participe à son premier Mondial en 1995, en Suède.

L'équipe canadienne féminine de soccer participe à son premier Mondial en 1995, en Suède.

Photo : Canada Soccer

En 1994, le Canada fait son chemin jusqu’en finale de la Gold Cup, mais une défaite de 6-0 contre les États-Unis le prive du titre. Ce résultat est toutefois suffisant pour qualifier l’équipe au Mondial de 1995 en Suède.

Les Canadiennes ne sont toutefois que de passage. Elles terminent le tour préliminaire au 3e rang de leur groupe avec une fiche de 0-1-2. Leur élimination au premier tour ne leur permettra pas de participer aux Jeux olympiques de 1996 à Atlanta.

C’est finalement la Norvège qui l'emporte 2-0 sur l’Allemagne.


1999 : victoire en Gold Cup, élimination précoce au Mondial

Les Canadiennes remportent la Gold Cup en 1998.

Les Canadiennes remportent la Gold Cup en 1998.

Photo : Canada Soccer

En 1998, l’équipe canadienne s’empare de son premier trophée international à la Gold Cup avec une victoire de 1-0 contre le Mexique. Elle obtient ainsi son billet pour la Coupe du monde de 1999, qui se tient aux États-Unis.

Le scénario de 1995 se répète. Les Canadiennes concluent le tour préliminaire en 3e place de leur groupe, avec une fiche de 0-1-2. De nouveau, elles voient leurs chances de participer aux Olympiques, en 2000 à Sydney, s’envoler.

De leur côté, les Américaines célèbrent leur deuxième titre grâce à une victoire aux tirs au but (5-4, 0-0 après prolongation) face à la Chine.


2003 : une 4e place crève-coeur

Kara Lang du Canada et Kate Sobrero des États-Unis lors du match pour la 3e place au Mondial féminin de soccer en 2003

Kara Lang du Canada et Kate Sobrero des États-Unis lors du match pour la 3e place au Mondial féminin de soccer en 2003

Photo : Getty Images / Ben Radford

Défait par les États-Unis en finale de la Gold Cup en 2002, le Canada obtient tout de même sa place pour le Mondial, à nouveau organisé par son voisin du sud.

C'est la première phase finale de Christine Sinclair. L'attaquante s'était fait un nom en 2002 au Mondial U-20 avec le Soulier et le Ballon d'or. Elle marquera trois buts pendant ce Mondial.

Les Canadiennes s’inclinent 4-1 d’entrée devant les Allemandes, mais se reprennent et battent les Argentines 3-0 et les Japonaises 3-1 pour accéder au tour suivant. Après une victoire de 1-0 contre la Chine, le Canada s’avoue vaincu 2-1 contre la Suède en demi-finales. La 3e place échappe aussi aux représentantes de l'unifolié. Elles perdent 3-1 contre les Américaines. Cette 4e position reste à ce jour le meilleur résultat de la troupe canadienne.

L’Allemagne repart grande gagnante de cette édition avec une victoire de 2-1 face à la Suède en prolongation.


2007 : le Canada de nouveau stoppé au premier tour

L'Australie célèbre sa victoire contre le Canada au tour préliminaire du Mondial féminin de soccer en 2007.

L'Australie célèbre sa victoire contre le Canada au tour préliminaire du Mondial féminin de soccer en 2007.

Photo : Getty Images / Liu Jin

Les Canadiennes se qualifient aisément pour la Coupe du monde de 2007 en Chine, après avoir atteint la finale de la Gold Cup, match qu’elles perdent une fois de plus contre les Américaines.

Avec une fiche de 1-0-1, le Canada doit impérativement gagner son match contre l’Australie s’il veut passer en quarts de finale. Un but de Christine Sinclair à la 85e minute donne une avance de 2-1 à son équipe, mais Cheryl Salisbury marque dans les arrêts de jeu et brise du même coup les espoirs des Canadiennes. Avec ce score de 2-2, l’Australie se qualifie avec un seul point d’avance sur le Canada.

En finale, l’Allemagne bat le Brésil 2-0 et gagne un deuxième titre de suite.

L’équipe canadienne retrousse ensuite ses manches et parvient à se qualifier pour la première fois de son histoire aux Jeux olympiques. À Pékin, le Canada est éliminé 2-1 en quarts de finale par les États-Unis.


2011 : désastre au Mondial, suivi d’une première médaille olympique

Elle l'ajuste de la main gauche.

Christine Sinclair avec un masque pour protéger son nez fracturé.

Photo : Associated Press / Petr David Josek

Après avoir été sacrées championnes de la CONCACAF pour la deuxième fois en 2010, les Canadiennes peuvent rêver d’un titre en Coupe du monde. Or, c’est loin d’être ce qui se produit.

Elles perdent leur premier match contre l'Allemagne, pendant lequel la capitaine Christine Sinclair se fracture le nez. Le masque protecteur qu'elle portera ensuite n'est pas porte-bonheur. Les représentantes de l'unifolié perdent leurs deux autres matchs de premier tour, contre la France et le Nigeria, et rentrent à la maison sans avoir récolté un seul point, une première. Cette grande déception pousse l’entraîneuse-chef Caroline Morace à démissionner.

Cette année-là, les Japonaises repartent avec les grands honneurs pour la première fois, grâce à un gain en tirs de barrage (3-1, 2-2 après prolongation) contre les Américaines.

En 2012, c’est sous la direction de John Herdman que l’équipe canadienne subit une défaite crève-coeur de 4-3 en demi-finales des Jeux de Londres contre les États-Unis. Une décision controversée de l'arbitre permet aux Américaines de marquer avec un tir de pénalité. Christine Sinclair réagit d'ailleurs vivement après la rencontre en disant que « l'arbitre avait déjà décidé du résultat du match avant même qu'il se termine ».

Les Canadiennes se consolent finalement avec une victoire de 1-0 contre la France pour décrocher le bronze, la première médaille olympique de l'équipe.


2015 : une Coupe du monde à la maison avant une deuxième médaille olympique

Le Canada met la main sur le bronze aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

Le Canada met la main sur le bronze aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

Photo : Getty Images

Pour la septième édition, le Canada reçoit les meilleures joueuses du monde. Le tournoi passe alors de 16 équipes à 24. Les Canadiennes terminent 1res de leur groupe et s’assurent d'une place en huitièmes de finale. Après une victoire de 1-0 sur la Suisse, elles accèdent aux quarts de finale, mais perdent 2-1 contre l’Angleterre.

La Coupe du monde se conclut avec un triomphe des États-Unis, qui récoltent le troisième titre de leur histoire.

Un an plus tard, l’équipe canadienne s’offre à nouveau le bronze aux Jeux de Rio, contre le Brésil. Le Canada termine l’année 2016 en 4e position du classement mondial, son meilleur résultat jusqu’à présent.


2019 : à la recherche d’un premier titre en Coupe du monde

Le Canada se qualifie pour la Coupe du monde féminine 2019 après une victoire de 7-0 contre le Panama en demi-finale de la Gold Cup 2018.

Le Canada se qualifie pour la Coupe du monde féminine 2019 après une victoire de 7-0 contre le Panama en demi-finale de la Gold Cup 2018.

Photo : Mexsport / Jorge Martinez

Les Canadiennes ont obtenu leur billet pour le Mondial 2019 grâce à une 2e place à la Gold Cup en 2018.

Ce sera une première Coupe du monde pour le Canada sous la direction de Kenneth Heiner-Moller, nommé entraîneur-chef après le départ de John Herdman en janvier 2018. Ce dernier avait alors pris les rênes du programme masculin.

La troupe canadienne entamera le tournoi lundi à 15 h (HAE) contre celle du Cameroun.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports