•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aaron Brown remporte le 200 m à Stockholm avec son meilleur chrono de 2019

Aaron Brown gagne le 200 m à Stockholm.

Photo : Getty Images / Jonathan Nackstrand

Radio-Canada

Le Canadien Aaron Brown a remporté jeudi le 200 m de la troisième étape de la Diamond League à Stockholm, en Suède, grâce à un temps de 20,06 s, son meilleur chrono cette saison.

Brown a nettement devancé le champion du monde en titre, le Turc Ramil Guliyev (20,40), et le Trinidadien Jereem Richards (20,45).

Lors de la deuxième étape de la Diamond League à Shanghai, en Chine, il avait été le plus rapide avec un chrono de 20,07 s.

Quant à l'Ontarienne Crystal Emmanuel, elle a conclu en 6e position le 200 m avec un chrono de 23,14 s.

La Britannique Dina Asher-Smith (22,18) a pris la tête devant la Jamaïcaine Elaine Thompson (22,66), médaillée d'or aux Jeux olympiques de Rio en 2016. La Néerlandaise Dafne Schippers (22,78) a fini 3e.

Au 5000 m, la Canadienne Gabriela Debues-Stafford a pris le 4e rang. Elle a couru la distance en 14 min 51 s 59/100, un record canadien.

La Kényane Agnes Jebet Tirop (14:50,82) a réalisé le meilleur temps. Elle a été suivie de l'Éthiopienne Fantu Worku (14:51,31) et d'une autre Kényane, Lilian Kasait Rengeruk (14:51,34).

Agnes Jebet Tirop en tête au 5000 m de Stockholm

Agnes Jebet Tirop en tête au 5000 m de Stockholm

Photo : Getty Images / Jonathan Nackstrand

Semenya absente, Wilson s'impose sur 800 m

L'Américaine Ajee Wilson a remporté le 800 m en 2:00,87, en l'absence de la Sud-Africaine Caster Semenya, qui ne peut s'aligner en raison du nouveau règlement sur les athlètes hyperandrogènes.

Il s'agissait du premier 800 m en Diamond League depuis l'entrée en vigueur de ce règlement.

Médaillée de bronze aux mondiaux de Londres en 2017, Wilson a dominé l'Éthiopienne Habitam Alemu (2:01,26) et la Kényane Nelly Jepkosgei (2:01,98).

Caster Semenya, athlète présentant une différence du développement sexuel (DSD), refuse de suivre un traitement pour faire baisser son taux de testostérone, qui lui donne un avantage injuste dans la catégorie féminine, selon la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

La double championne olympique a fait appel mercredi devant la justice suisse, après avoir été déboutée de son recours contre le règlement par le Tribunal arbitral du sport (TAS) le 1er mai.

La prochaine étape de la Diamond League se tiendra à Rome, en Italie, le 6 juin.

Radio-Canada Sports présente en webdiffusion la Diamond League de Stockholm. Cliquez ici pour le détail de notre calendrier de diffusions.

Athlétisme

Sports