•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gêné par un inconfort à l'aine, Auger-Aliassime perd en finale à Lyon

Félix Auger-Aliassime souffrait d'un inconfort à l'aine durant le match.

Photo : Getty Images / Adam Pretty

Radio-Canada

Félix Auger-Aliassime s'est incliné samedi en deux manches de 4-6 et 3-6 devant le Français Benoît Paire en finale du tournoi de Lyon. C'est cependant son état de santé qui a retenu l'attention, puisqu'il était gêné par un inconfort à l'aine.

Le Québécois de 18 ans tentait de devenir le plus jeune champion d'un tournoi de l'ATP depuis Kei Nishikori à Delray Beach en 2008.

Auger-Aliassime, 28e joueur mondial, en était à sa deuxième finale cette année, après celle à Rio. Il avait remporté les deux dernières éditions du Challenger de Lyon.

« J'ai connu une bonne semaine, même si elle ne s'est pas terminée comme je l'aurais souhaité, en ne jouant pas comme je le voulais et en n'étant pas bien physiquement, a-t-il dit. C'est décevant parce que ce n'est pas facile de se rendre en finale, mais il y a aussi beaucoup d'éléments positifs à retenir de cette semaine. »

J'espère avoir d'autres occasions de gagner des titres.

Félix Auger-Aliassime

L'entraîneur d'Auger-Aliassime, Guillaume Marx, joint par Radio-Canada, a affirmé que son joueur était victime d'une limitation à l'aine, sans vouloir parler d'une blessure.

« Il était sur une bonne lancée et il avait très envie de jouer le match, a mentionné Marx. Il a senti qu’il n’était pas à 100 %. C’est difficile de gagner quand vous n’avez plus toutes vos capacités. »

Une défaite rapide

Auger-Aliassime n'a pas su s'adapter au service de Paire. Il a grappillé seulement six points à son rival français lorsqu'il avait les balles en main en première manche.

L'unique bris de la manche initiale a été réalisé par Paire au troisième jeu. Auger-Aliassime a tenté par plusieurs moyens de recoller au pointage, certains plus acrobatiques que d'autres, mais sans succès.

Tôt en deuxième manche, une première balle de bris s'est manifestée pour Auger-Aliassime, qui ne l'a pas laissée passer.

Le Français a terminé avec un bris pour remporter le match en 1 h 20 min.

Paire, 51e raquette mondiale, a mis la main sur un deuxième titre en deux mois, après son triomphe à Marrakech, au Maroc, en avril. Son titre à Lyon est le 3e de sa carrière sur le circuit de l'ATP.

Félix Auger-Aliassime perd contre Benoit Paire : quelques faits saillants

De l'espoir pour la suite

Félix Auger-Aliassime bénéficiera de deux jours de repos pour se soigner avant de reprendre l'action aux Internationaux de France face à l'Australien Jordan Thompson, 69e joueur mondial.

« On est très contents de sa semaine, il progresse encore, avoue Marx. Il montre vraiment de belles choses. Il est un peu inquiet, parce qu’il a très envie de jouer à Roland-Garros. On va tout faire pour qu’il puisse jouer, mais sans compromettre son intégrité physique. »

C’est un choix qu’on a fait [de participer au tournoi de Lyon]. Il n’a toujours pas gagné de tournoi dans sa carrière et ce sont des tournois qui sont à sa portée. C’était pour gagner en confiance avant Roland-Garros.

Guillaume Marx, entraîneur de Félix Auger-Aliassime

Malgré la défaite, il grimpera au 22e rang mondial lundi prochain.

« Il était en dehors du top 100 au début de l’année et le but c’était de le faire entrer dans le top 50, explique Marx. Cinq mois après, il est déjà dans le top 25, donc c’est sûr qu’il dépasse les attentes. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Tennis

Sports