•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hamilton en pole à Monaco, Stroll encore éliminé en Q1

Lewis Hamilton heureux de sa pole position à Monaco

Lewis Hamilton heureux de sa pole position à Monaco

Photo : Getty Images / Charles Coates

Radio-Canada

Lance Stroll a encore une fois été éliminé dans la première portion de la séance de qualification (Q1), cette fois dans les rues de Monte-Carlo. Lewis Hamilton (Mercedes-Benz) a enregistré la position de tête, si importante à Monaco.

Par grand beau temps, et plus de 40 degrés au niveau du bitume, le Britannique a réussi à devancer son coéquipier Valtteri Bottas dans son dernier tour lancé.

Son chrono de 1 min 10 s 166/1000 a été inscrit au terme d'un tour qui n'a pas été parfait.

« Quel moment incroyable, a dit Hamilton. Valtteri a été super rapide tout le week-end. Alors, je suis aux anges. »

« Faire un tour parfait ici, c'est très dur, a-t-il rappelé. Les gens ne le réalisent pas, mais il faut se battre avec la voiture. J'ai glissé au virage de la Rascasse, mais j'ai pu aller chercher la pole. Je n'en reviens pas. »

Il a dédié la 85e pole position de sa carrière à l'ancien champion du monde Niki Lauda, ancien conseiller spécial de l'équipe allemande, disparu lundi à l'âge de 70 ans. La F1 lui rendra d'ailleurs hommage avant la course dimanche.

Bottas partira de la première ligne, il a assuré le doublé à Mercedes-Benz.

Max Verstappen (Red Bull) a terminé au 3e rang devant Sebastian Vettel (Ferrari), qui a fait une erreur au virage no 12 (sortie de la piscine) et a touché les rails.

En sortant de sa voiture, Verstappen s'est empressé d'aller féliciter Hamilton. « Niki aurait été fier », lui a-t-il dit. Le Britannique ne s'attendait pas à pareil compliment d'un rival.

Max Verstappen félicite Lewis Hamilton après sa pole position à Monaco.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Max Verstappen félicite Lewis Hamilton après sa pole position à Monaco.

Photo : RDS / TSN

Le pilote québécois s'est approché à 1,4 seconde du temps de référence, celui de Sebastian Vettel (Ferari), mais ça n'a pas été suffisant. Il a terminé la portion de 18 minutes à la 18e place, avec un chrono de 1 min 12 s 846/1000.

« Il y avait beaucoup de trafic, a dit Stroll. Alors, je n'ai pas eu un bon tour. On n'a pas eu les pneus dans la bonne fenêtre [de température]. Je pense que j'aurais pu être vraiment proche de Q2, mais c'est dur pour l'équipe cette fin de semaine. »

Comme pour appuyer ses propos, Stroll profite de la pénalité à Antonio Govinazzi (Alfa-Romeo-Sauber), qui a bloqué un concurrent, pour gagner une place sur la grille de départ. Il partira 17e.

Lance Stroll à MonacoAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lance Stroll à Monaco

Photo : Getty Images / Charles Coates

« C'est un week-end difficile jusqu'ici, il nous manque de la vitesse­. Peut-être qu'avec moins de trafic, on aurait pu entrer dans Q2. Mais Monaco est unique, a rappelé Stroll. Et cette contre-performance ne représente pas où nous sommes dans notre travail de développement. »

À noter que Pierre Gasly (Red Bull) a lui aussi été sanctionné de trois places sur la grille « pour obstruction » durant les qualifications. Il glisse de la 5e à la 8e place sur la grille.

Ferrari fait la gaffe

Charles Leclerc, le plus rapide des derniers essais libres, samedi matin, a été ramené au garage après un passage à la pesée obligatoire, pensant qu'il avait un chrono suffisant pour passer en Q2. Erreur.

Le Monégasque a été éliminé, avec le 16e temps, car la piste s'est améliorée dans les dernières minutes de la séance.

On voit la marina en arrière-plan.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Charles Leclerc passe devant la chapelle Sainte-Dévote à Monaco.

Photo : Getty Images / Dan Istitene

La preuve : son coéquipier Sebastian Vettel a réalisé le meilleur temps de Q1 au drapeau à damier, après avoir touché le rail quelques minutes plus tôt.

Seulement huit dixièmes de seconde séparaient un groupe 17 pilotes en Q1, et Leclerc n'a pu en faire partie. C'est inexcusable.

« Nous avons fait une erreur de calcul, a admis le patron de l'équipe, Mattia Binotto. Nous avons mal calculé le chrono éliminatoire. Nous tenons compte des chronos de secteur, et nous ajoutons une marge pour prévenir tout imprévu. Cette marge aurait dû être plus grande, car c'est Monaco. »

Au fond du garage, le pilote monégasque était en colère et a demandé des explications à son ingénieur Jock Clear, qui n'a pu que lui taper sur l'épaule.

« On avait le temps de sortir, a dit Leclerc, désabusé, au réseau britannique Sky Sports. Je ne comprends pas. En course, je vais devoir prendre beaucoup de risque, quitte à aller jusqu'à l'accident. J'ai une chance s'il pleut, ce sera alors un jeu de loterie. »

La météo locale annonce en effet un risque de pluie (60 %) pendant le Grand Prix, ce qui compliquera la tâche des ingénieurs et des pilotes après deux jours de travail sous le soleil.

Résultats de la séance de qualification du Grand Prix de Monaco :

  • 1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:10,166
  • 2. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:10,252
  • 3. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:10,641
  • 4. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:10,947
  • 5. Pierre Gasly (FRA/Red Bull-Honda) 1:11,041
  • 6. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:11,109
  • 7. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) 1:11,218
  • 8. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Honda) 1:11,271
  • 9. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) 1:11,417
  • 10. Alexander Albon (THA/Toro Rosso-Honda) 1:11,653
  • 11. Nico Hülkenberg (GER/Renault) 1:11,670
  • 12. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) 1:11,724
  • 13. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:12,027
  • 14. Kimi Raikkonen (FIN/Alfa Romeo Racing-Ferrari) 1:12,115
  • 15. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Racing-Ferrari)1:12,185
  • 16. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:12,149
  • 17. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes-Benz) 1:12,233
  • 18. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) 1:12,846
  • 19. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:13,477
  • 20. Robert Kubica (POL/Williams-Mercedes-Benz) 1:13,751

Course automobile

Sports