•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 150 athlètes demandent à l'AMA de permettre l'utilisation du cannabis

Riley Cote exprime sa colère durant un match de la LNH

Durant sa carrière de hockeyeur professionnel, Riley Cote dit avoir consommé du cannabis pour traiter son anxiété.

Photo : Getty Images / Chris McGrath

Radio-Canada

Des champions du Super Bowl, de la Coupe Stanley et de la NBA, des médaillés olympiques et d'autres athlètes ont apposé leur nom à une pétition pour demander à l'Agence mondiale antidopage (AMA) de retirer le cannabis de sa liste de produits interdits.

Ils sont plus de 150 à avoir signé le document. Parmi ceux-ci, on retrouve l’ex-boxeur Mike Tyson, les anciens de la LNH Riley Cote, Georges Laraque, Dave Schultz et Darren McCarty, les anciens de la NFL Marques Harris, Charlie Adams, Nate Jackson et Marvin Washington et les anciens combattants de l'UFC Bas Rutten et Frank Shamrock.

« De plus en plus de recherches démontrent les bénéfices du cannabis. Considérant qu’il est légal dans un nombre grandissant d’États [américains], nous croyons qu’il est injuste de priver les athlètes des bénéfices dont ils profiteraient tellement », a indiqué la joueuse de rugby professionnel Anna Symonds, ambassadrice du mouvement.

Athletes for CARE est à l’origine de la pétition. La fondation, créée en 2016, a pour objectif d’unir les athlètes pour promouvoir la recherche et l’éducation et améliorer leur santé, leur sécurité et leur bien-être.

« Nous avons amélioré notre qualité de vie grâce au cannabis et au cannabidiol. Ces bienfaits devraient être accessibles à tous les athlètes, peut-on lire dans une lettre adressée par Athletes for CARE à l’AMA.

« En accord avec les valeurs de l’AMA d’éthique, de fair-play et d’honnêteté, l’organisation doit, pour le bien des athlètes, leur offrir un accès complet à cette plante délicate, mais efficace. »

Le cannabis naturel sous toutes ses formes est interdit par l’AMA, mais pas le cannabidiol.

« Il est important de noter que la liste [des substances proscrites] n’est pas statique et évolue au gré des découvertes scientifiques, avait indiqué l’AMA dans un courriel à Reuters, quand le cannabis est devenu légal au Canada.

« Bien que la légalisation du cannabis dans certaines régions du monde fait partie des débats, le statut légal d’un produit n’a pas d’incidence sur son interdiction. »

Avec les informations de Reuters

Dopage

Sports