•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Auger-Aliassime en demi-finales à Lyon, Shapovalov battu dans les quarts

Félix Auger-Aliassime

Photo : Getty Images / Adam Pretty

Radio-Canada

Le Canadien Félix Auger-Aliassime a atteint jeudi les demi-finales du tournoi sur terre battue de Lyon grâce à un gain de 6-4, 2-6 et 6-4 sur l'Américain Steve Johnson.

Le Québécois, 4e tête de série, s’est montré efficace dans la manche initiale. Il a notamment inscrit le point 20 fois sur 23 au service pour un taux d’efficacité de 88 %.

En deuxième manche toutefois, cette moyenne a chuté à 59 %, et il a été victime de deux bris. L'athlète de 18 ans n’a arraché que 11 points sur les 32 services de son rival.

Auger-Aliassime, 28e joueur mondial, a brisé Johnson en deux occasions en troisième manche, mais au moment de servir pour le match à 5-2, il a quelque peu compliqué les choses en perdant le huitième jeu.

Il s’est toutefois repris à son retour au service pour mettre fin au match.

Dans le carré d’as, il affrontera le favori du tournoi, le Géorgien Nikoloz Basilashvili. La 18e raquette à l’ATP a montré la porte au Français Jo-Wilfried Tsonga en deux manches de 6-4.

Face à ce même Basilashvili en huitièmes de finale à Miami, Auger-Aliassime s’était incliné en deux manches.

Shapovalov n'avance pas

Benoît Paire a éliminé le Canadien Denis Shapovalov (no 3) en trois manches de 6-3, 4-6 et 7-6 (7/4).

Le Français de 30 ans a réussi six as et a obtenu un court avantage de 97-93 au total des points gagnés. Le match a duré 1 h 55 min. Son prochain adversaire sera Taylor Fritz. L'Américain a surpris l'Espagnol Roberto Bautista Agut, deuxième tête de série.

Après une troisième manche lors de laquelle les deux joueurs ont réussi à protéger leur service lors des 12 premiers jeux, Shapovalov, 23e à l'ATP, a pris l'initiative du bris d'égalité en inscrivant le premier point au service de Paire.

Ce dernier a créé l'égalité au sixième point, avant de mettre fin au match avec deux minibris successifs à 5-4.

Paire avait gagné la première manche grâce à deux bris de service dans les cinquième et neuvième jeux.

Shapovalov n'a eu besoin que d'un seul bris dans la deuxième manche, lors du cinquième jeu, pour forcer la tenue d'une troisième. Il n'a donné que six points au service en deuxième manche.

Pendant le match, le Canadien a accordé deux bris en trois tentatives et en a inscrit un seul en cinq occasions. Trois de celles-ci sont survenues dans la troisième manche.

Avec les informations de La Presse canadienne

Tennis

Sports