•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cavalier canadien Éric Lamaze atteint d'une tumeur au cerveau

Éric Lamaze sur Chacco Kid franchit un obstacle aux Jeux équestres mondiaux

Éric Lamaze sur Chacco Kid

Photo : Cealy Tetley/Canada Équestre

Radio-Canada

Le cavalier canadien et champion olympique de saut d'obstacles Éric Lamaze a confié en entrevue avec RMC Sport, pour le magazine Horse Series, qu'il est atteint d'une tumeur au cerveau depuis un an et demi. Il n'en avait encore jamais parlé publiquement.

« Ça m'a pris très longtemps pour être capable d'en discuter avec les gens près de moi, raconte-t-il. La dernière chose que je voulais, c'était de leur faire peur. Je ne savais pas comment leur raconter. Je me suis retiré un peu socialement, de beaucoup de monde. Déjà, j'allais me coucher très tôt, j'essayais de continuer à monter. »

J'avais pris la décision de continuer à monter jusqu'au jour où ça n'irait plus.

Éric Lamaze

Éric Lamaze n'a pas mentionné s'il suivait des traitements.

Il était revenu à la compétition en mars dernier après avoir pris une pause de six mois.

Le Québécois de 51 ans a remporté la médaille d'or en saut d'obstacles aux Jeux olympiques de Pékin en 2008. Il est le seul Canadien à avoir décroché un titre dans cette discipline aux JO.

Après sa médaille de bronze en 2016 à Rio, il est devenu le cavalier canadien le plus décoré de l’histoire des Jeux olympiques avec trois médailles. Il a aussi gagné l'argent au concours par équipe en 2008.

Encore marqué par la mort d'Hickstead

Dans son entretien, Lamaze revient aussi sur la mort de son cheval Hickstead, avec lequel il avait triomphé à Pékin. Hickstead est mort à 15 ans d'une rupture de l'aorte le 6 novembre 2011 au terme d'un parcours à la Coupe du monde de Vérone, en Italie.

« Le jour après cette tragédie, j'ai réalisé ce que ce petit cheval représentait pour le monde entier. J'ai mis des années à m'en remettre, confie-t-il. Les jours d'après, j'étais bouleversé, surtout de la manière dont c'est arrivé. Ce cheval devait nous quitter en héros, parce que c'était un extraterrestre. Même en chutant à cause de sa crise cardiaque, il a fait attention à ma position quand il est tombé. C'est incroyable. »

Sports équestres

Sports