•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des signes encourageants des joueurs de soutien des Raptors

Norman Powell (no 24) et Serge Ibaka (no 9)

Norman Powell (no 24) et Serge Ibaka (no 9)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

La Presse canadienne

Tôt au deuxième quart mardi lors du quatrième match de la finale de l'Est, Serge Ibaka a saisi un rebond pour enregistrer un percutant dunk et s'est ensuite accroché au panier pendant quelques instants. Une frappe annonciatrice de sa soirée.

Le réserviste s'est illustré avec une production de 17 points et 13 rebonds, aidant les Raptors de Toronto à créer l'impasse 2-2 contre les Bucks de Milwaukee.

Le manque de rendement des joueurs de soutien des Raptors a fréquemment été soulevé durant les séries 2019. Mais pendant ce match où Kawhi Leonard peinait à se déplacer, et où Pascal Siakam, avait lui aussi des ennuis, la deuxième unité a été brillante.

Était-ce en partie une question de fierté?

« Oh oui, il faut que ça nous pique au vif, confié Ibaka. Nous sommes ici pour une raison. Et quand il y a quelques matchs où nous ne jouons pas à notre goût, où notre jeu n'aide pas vraiment l'équipe, on en fait une affaire personnelle. Tout le monde. »

« Le lendemain, on regarde des vidéos, on reste plus longtemps à l'entraînement, on prend plus de tirs, poursuit-il. On essaie de rebondir et de faire mieux, comme mardi. »

Victorieux 120-102, les Raptors ont fait de la finale de l'Est une série 2 de 3. Le prochain duel aura lieu jeudi à Milwaukee.

Ibaka considère que mardi son équipe a livré le meilleur effort global depuis le début des éliminatoires.

« Il faut que les réservistes amènent de l'énergie et de l'intensité en défense, dit le Congolais de 29 ans. Il faut aussi marquer des points pour aider les partants. »

Les Raptors ont pris leur élan, sans l'apport de Leonard qui se déplaçait parfois comme un vieillard dans le match no 4. Il a été limité à neuf rencontres la saison dernière en raison d'une blessure au quadriceps droit.

Pour lui et la plupart des joueurs, la journée de mercredi a été consacrée au repos après leur arrivée au Wisconsin.

« Quelques gars ont reçu des soins et d'autres ont pris quelques tirs pour rester actifs, mais c'était surtout une journée pour récupérer, indique l'entraîneur-chef Nick Nurse. Nous savons qu'il y a une tâche difficile qui nous attend, et ça va prendre l'énergie renouvelée de tout le monde pour faire le travail. »

Norm Powell a fourni 18 points mardi, tandis que Fred VanVleet en a marqué 13. Des contributions qui ont été les bienvenues, en soutien à Leonard, Siakam et Kyle Lowry.

« Je pense que nous jouons tous l'un pour l'autre, affirme Powell. Nous restons confiants envers tout un chacun. »

Basketball

Sports