•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Blues accèdent à la finale de la Coupe Stanley

Brayden Schenn (no 10) et Martin Jones (no 31) Photo: Getty Images / Dilip Vishwanat
Radio-Canada

L'attente a assez duré à Saint Louis. Les Blues sont de retour en finale de la Coupe Stanley pour la première fois en 49 ans.

Ils ont obtenu leur laissez-passer pour le tour ultime des séries mardi grâce à une éclatante victoire de 5-1 contre les Sharks de San José, à domicile, au sixième match de la finale de l'Ouest.

Ils affronteront les Bruins en finale de la Coupe Stanley à compter de lundi prochain. Les deux premiers duels seront disputés au TD Garden de Boston.

Les Sharks ont évité l'élimination quatre fois face aux Golden Knights de Vegas et à l'Avalanche du Colorado. La séquence heureuse s'est toutefois arrêtée.

C'est sans les services du capitaine Joe Pavelski, de l'attaquant Tomas Hertl et du défenseur Erik Karlsson que les Sharks ont joué ce match sans lendemain. Les trois joueurs se sont blessés durant la cinquième rencontre de la série.

Jordan Binnington s'est encore levé et a stoppé 25 rondelles, mais pas le tir de Dylan Gambrell. Le gardien des Blues a accordé deux buts lors des trois derniers duels de la finale de l'Ouest.

« C'est excitant et c'est un soulagement, a affirmé Binnington. Nous avons mis tant d'efforts. Dans les dernières minutes, l'aréna était tellement bruyant. C'était un moment spécial. »

David Perron, Vladimir Tarasenko, Brayden Schenn, Tyler Bozak et Ivan Barbashev ont enfilé l'aiguille dans le camp des vainqueurs, tandis que Ryan O'Reilly a préparé trois buts des siens.

Nous avons toujours cru que nous pouvions atteindre cet objectif. Ça reste malgré tout un sentiment incroyable.

Vladimir Tarasenko

Martin Jones a cédé à 4 occasions en 18 tirs. Le cinquième but marqué par Barbashev l'a été dans un filet désert.

« Nous avons toujours eu le talent, mais nous trouvions des façons de perdre les matchs, a mentionné le directeur général et président des opérations hockey des Blues, Doug Armstrong. Les joueurs ont su renverser la vapeur et ils n'ont pas arrêté depuis. »

Les représentants du Missouri ont pris part à trois finales de la Coupe Stanley de 1968 à 1970, sans toutefois réussir à signer la moindre victoire. Ils ont été balayés à deux reprises par le Canadien de Montréal et une fois par les Bruins de Boston.

Hockey

Sports