•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La planche à roulettes retirée de la programmation des Jeux panaméricains à Lima

L'Américain Shaun White réalise sa performance dorée en rampe verticale aux X Games de 2011.
La planche à roulettes fera son entrée aux Jeux olympiques en 2020. Photo: Getty Images / Harry How
Radio-Canada

Le président de la Fédération internationale de planche à roulettes (WSF), Tim McFerran, a dénoncé le comportement d'une organisation rivale après l'annulation de la compétition prévue aux Jeux panaméricains cet été, à Lima, au Pérou.

L’Organisation sportive panaméricaine (OSP) a retiré ce sport de la programmation en rejetant le blâme vers World Skate, nommée instance dirigeante du sport aux Jeux de Tokyo, qui n’aurait pas tout fait pour que les meilleurs athlètes du continent soient à Lima.

World Skate et l’organisation Street League Skateboarding (SLS), selon l’OSP, ont « manqué de respect » envers les Jeux panaméricains et n’ont pas répondu aux exigences en ce qui a trait au processus de qualification.

L’OSP a notamment rappelé que SLS tiendra à Los Angeles, en même temps que les Jeux panaméricains, une compétition qualificative pour les Jeux olympiques. L’organisation tenait à ce que l’épreuve de planche à roulettes à Lima permette elle-même la qualification pour Tokyo.

McFerran croit que les deux organisations n’avaient plus l’intention de participer aux Jeux panaméricains depuis longtemps parce qu’elles ne pouvaient pas « avoir un droit de regard sur l’identité des athlètes invités ou influer sur la compétition pour que certains athlètes soient certains de se qualifier pour les Jeux olympiques ».

Selon McFerran, SLS organise des épreuves « fermées » dans la mesure où les athlètes qui y participent y sont invités, ce qui empêcherait ceux des pays en développement d’obtenir leur billet olympique.

« Certains d’entre nous ont trimé dur pour que la planche à roulettes fasse son entrée aux Jeux olympiques, a indiqué McFerran. Les gens de l’OSP ont été traités avec grand mépris, même s'ils avaient pourtant fait preuve de patience. Ils n’ont pas eu le choix d’exclure la planche. »

World Skate, dans un communiqué, a dit regretter la décision de l’OSP et a soutenu qu’une « incompatibilité fondamentale » entre le processus de qualification pour Lima et les critères qu’elle a définis pour la qualification olympique était à l’origine de ce revers.

Avec les informations de Inside the games

Planche à roulettes

Sports