•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafael Nadal défend son titre contre Novak Djokovic à Rome

Rafael Nadal défend son titre à Rome.

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Radio-Canada

Rafael Nadal a vaincu Novak Djokovic en trois manches de 6-0, 4-6 et 6-1, dimanche, en finale du tournoi de Rome. Il a ainsi défendu son titre et décroché sa 34e victoire en tournoi Masters 1000, un record.

C’est la neuvième fois que l’Espagnol triomphe au tournoi italien.

Nadal a brisé le service du numéro 1 mondial à trois reprises en première manche et a remporté aisément les six premiers jeux du duel.

« En première manche, j'ai très bien fait dans tous les aspects, a souligné Nadal. Pas d'erreurs. J'étais très entreprenant, je variais beaucoup où j'envoyais la balle. Ce n'est pas typique. »

Djokovic a amorcé la deuxième manche avec un jeu gagné à zéro, sur un as. À 3-3, il a été confronté à 0-40, mais il a tenu bon et a gardé son service. Il a forcé la tenue d’une troisième manche, mais n’a pas trouvé l’énergie pour aller chercher le trophée.

Nadal a fermé les livres à sa première balle de match, quand Djokovic a envoyé une volée du revers dans le filet.

« C'est important pour moi de gagner un titre, mais ce l'est encore plus de me sentir en forme, a dit Nadal. Et de savoir que je progresse. Il faut maintenant que je continue dans la même voie. »

Djokovic a signé les sept as du match, mais Nadal a eu l'avantage 6-1 pour les bris.

Le Serbe n’avait pas eu droit à une longue période de repos avant de se présenter sur le court pour la finale. Il disputait la deuxième demi-finale de la journée samedi et a eu besoin de 2 h 31 min pour éliminer l’Argentin Diego Schwartzman.

Vendredi, il avait mis plus de trois heures pour écarter Juan Martin del Potro en quarts de finale.

« Je ne veux pas parler de fatigue ou de choses comme ça, a cependant indiqué Djokovic. Rafa était tout simplement trop fort. »

Karolina Pliskova décroche le titre féminin

La Tchèque Karolina Pliskova a défait la Britannique Johanna Konta en deux manches de 6-3 et 6-4 et a été sacrée championne du tournoi.

La 42e joueuse au classement mondial n’a pas donné trop de difficulté à Pliskova, 7e au monde, dans cette rencontre de 1:25.

Ç'a été une excellente semaine pour moi et mon équipe. Il y a eu quelques matchs difficiles, alors je suis contente d'être passée au travers. J'espère que ce n'était pas ma dernière finale ici!

Karolina Pliskova

La Tchèque n'a eu besoin que d'un bris dans chaque manche pour l'emporter.

Elle a brisé le service de Konta dès le premier jeu de cette dernière au service, notamment à cause d'une double faute et d'un revers envoyé dans le filet.

Pliskova a filé vers la victoire après un bris lui donnant l'avance 4-3 en deuxième manche, grâce à une volée. Elle a resserré son emprise en effaçant un retard de 0-40 pour remporter le jeu suivant.

Elle est la première joueuse originaire de la République tchèque à décrocher le titre à Rome depuis Regina Marsikova, en 1978.

Plus tôt cette saison, Pliskova avait triomphé à Brisbane, en Australie. Elle avait vaincu la Française Alizé Cornet en finale.

Avec les informations de La Presse canadienne

Tennis

Sports