•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racing Point compte redessiner sa voiture d'ici le mois d'août

Lance Stroll à Barcelone

Lance Stroll à Barcelone

Photo : Getty Images / LLUIS GENE

Radio-Canada

Les résultats de Racing Point en 2019 sont très en deçà des attentes, malgré un financement à la hausse. On s'active à l'usine de Silverstone pour tenter d'offrir à Lance Stroll et à Sergio Pérez une nouvelle auto à la fin juillet.

À Barcelone, pour le Grand Prix d'Espagne, l'équipe canado-britannique avait apporté des changements à la RP19, soit de nouvelles pièces aérodynamiques et une nouvelle suspension avant.

On ne peut pas dire que les résultats ont changé de façon spectaculaire. Les pilotes ont eu du mal à tirer le meilleur des modifications sur un circuit fait de grandes courbes rapides.

Pérez a fini en 15e place. Stroll roulait en 14e position quand un accrochage au 46e tour l'a envoyé dans le décor.

Sergio Pérez et Lance Stroll (à droite)Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sergio Pérez et Lance Stroll (à droite)

Photo : Getty Images / Mark Thompson

La RP19 souffre d'un problème d'équilibre en virage, ce qui handicape les pilotes.

« Dans un long virage à 180 degrés, la voiture utilise trop les pneus, a expliqué le directeur technique Andy Green au site spécialisé motorsport.com. On n'arrive pas à aller de l'entrée à la sortie avec le bon équilibre. »

« Le circuit de Barcelone est compliqué pour notre auto par rapport à l'équilibre, ajoute-t-il. C'est quelque chose que nous n'avons pas réussi à corriger complètement. »

« Nous rattrapons une partie de notre retard, affirme l'ingénieur britannique. De nouvelles pièces vont arriver, et ce sera quasiment une nouvelle auto. »

La prochaine grosse évolution est prévue pour la fin juillet, avant le Grand Prix de Hongrie. C'est en tout cas le souhait exprimé.

« La philosophie aérodynamique va changer, donc c'est quelque chose d'important, a pour sa part révélé le directeur général de l'équipe Otmar Szafnauer. C'est une grande masse d'air en mouvement qui change. C'est la bonne direction à prendre, et d'autres équipes sont déjà en train de faire ce que nous essayons de faire. »

« Nous essayons de l'avoir avant la pause estivale, avant le Grand Prix de Hongrie si possible », dit M. Szafnauer.

« Je ne pense pas qu'on puisse rattraper totalement notre retard. Ça ira à l'an prochain », a précisé Andy Green, prudent.

Course automobile

Sports