•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pello Bilbao gagne la 7e étape du Tour d'Italie, Valerio Conti reste en rose

Il sourit en pédalant.
Pello Bilbao savoure sa victoire dans les derniers mètres de la 7e étape. Photo: AFP/Getty Images / LUK BENIES
Agence France-Presse

L'Espagnol Pello Bilbao (Astana) a remporté la septième étape du Tour d'Italie, vendredi, à L'Aquila. L'Italien Valerio Conti (UAE Emirates) a conservé son maillot rose de leader acquis la veille.

Bilbao s'est dégagé dans la montée finale à 1400 m de la ligne d'arrivée pour garder quelques secondes d'avance sur le Français Tony Gallopin et l'Italien Davide Formolo, respectivement 2e et 3e au classement général.

Conti a été mis en danger tout au long des 185 km, parcourus à une allure très élevée. L'Espagnol Jose Joaquin Rojas, 4e du classement au départ de Vasto, s'est mêlé aux deux principales échappées d'une douzaine de coureurs chacune.

L'équipe de Conti, longtemps seule à assurer la poursuite, a souffert. Elle doit son salut à un coup de main donné à 25 km de la fin par deux autres formations, Trek et Bardiani, qui ont réduit l'écart sur le groupe de tête où se trouvaient les Espagnols José Rojas et Antonio Pedrero (Movistar), l'Italien Davide Formolo, et Bilbao à un peu plus d'une minute.

L'échappée s'est disloquée à l'approche de L'Aquila et Rojas a tenté sa chance à 4 km de la ligne. Une fois la jonction faite, Bilbao est parvenu à prendre l'avance et à rallier l'arrivée en solitaire.

Le Basque de 29 ans s'est imposé pour la première fois dans un grand tour. L'an passé, il avait pris la 6e place du classement final du Giro.

Le Québécois Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy), l'unique représentant canadien en lice, a conclu sa journée au coeur du dernier peloton, en 147e place, à un peu plus de 18 minutes du vainqueur. Au classement général, il campe au 143e rang avec 57:06 de retard sur le détenteur du maillot rose.

Samedi, la huitième étape, la plus longue à 239 km, conduira le peloton de Tortoreto Lido à Pesaro, le long de la mer Adriatique, à la veille du contre-la-montre de Saint-Marin.

Cyclisme sur route

Sports