•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Djokovic et Nadal en demi-finales à Rome, Federer et Osaka abandonnent

Rafael Nadal

Rafael Nadal

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

Radio-Canada

Avant leur quart de finale à Rome, Roger Federer et Naomi Osaka ont annoncé vendredi qu'ils abandonnaient le tournoi. Rafael Nadal a lui poursuivi sur son irrésistible lancée, tout comme Novak Djokovic.

Nadal, tenant du titre et octuple vainqueur à Rome, n'a accordé que cinq jeux en trois matchs. Il joue tel un rouleau compresseur sur la terre romaine.

Après deux matchs quasi parfaits jeudi, l'Espagnol s'est débarrassé de son compatriote Fernando Verdasco en deux manches de 6-4 et 6-0 en 1 h 38 min.

Il s'est rapidement remis d'un bris de service (0-2) en début de match pour faire ensuite le spectacle sur le Campo Centrale face à un adversaire incapable de renvoyer ses violents coups droits décroisés.

Verdasco a eu un sursaut d'orgueil à 4-4 avec trois balles de bris pour servir pour la manche, mais Nadal s'en est sorti, ce qui a cassé le moral de son rival.

Le Majorquin atteint la demi-finale d'un tournoi Masters 1000 pour la cinquième fois cette saison, et pour la 71e fois de sa carrière.

Verdasco avait pourtant gagné trois de leurs six derniers affrontements, mais il n'a pas fait le poids. Il est revenu sur terre plus tard dans la journée pour disputer son match de double de deuxième tour avec le Canadien Denis Shapovalov.

Ils ont perdu en deux manches de 3-6 et 6-7 (4/7) contre l'Autrichien Oliver Marach et le Croate Mate Pavic, têtes de série no 5.

Fort de cette autre victoire convaincante, Nadal affrontera en demi-finales le Grec Stefanos Tsitsipas, qui sera frais comme une rose de mai après avoir bénéficié du forfait de Federer.

Roger Federer affiche une mine qui ne cache pas sa déception

Le tournoi de Madrid a été plus court que Roger Federer l'espérait

Photo : AFP/Getty Images / GABRIEL BOUYS

Le Suisse a annoncé vendredi qu'il était blessé à la jambe droite, et qu'il préférait abandonner.

« Je ne suis pas à 100 % au plan physique, et après des discussions avec mon équipe, il a été décidé que je ne jouerai pas », a-t-il fait savoir selon un message communiqué par l'ATP.

« Je suis déçu. Rome a toujours été une de mes villes préférées, et j'espère revenir l'année prochaine », a ajouté l'ancien numéro un mondial.

Federer avait dévoilé tardivement sa participation au tournoi de la capitale italienne, où il n'était plus revenu depuis 2016.

Il n'aura finalement joué qu'une journée au Foro Italico, jeudi, avec deux matchs disputés et gagnés. La pluie tombée mercredi avait alourdi le programme.

Djokovic a quant à lui difficilement battu Juan Martin Del Potro 4-6, 7-6 (8/6) et 6-4 en fin de journée. La première raquette mondiale a fait face à deux balles de match au bris d'égalité de la deuxième manche.

L'Argentin n'a jamais été en mesure de fermer les livres contre le Serbe, qui a finalement renversé « Tour de Tandil » au bout de 3 h 1 min.

Djokovic sera confronté à un autre joueur argentin dans le carré d'as, soit le spécialiste de la terre battue Diego Schwartzman.

Le pouce d'Osaka

De son côté, Naomi Osaka devait se mesurer à la Néerlandaise Kiki Bertens pour une place dans le dernier carré.

« Je me suis levée, et je ne pouvais pas vraiment bouger mon pouce. J'ai essayé de m'entraîner, mais je sentais cette douleur. Je ne pouvais pas tenir la raquette. Je n'ai même pas essayé de servir, ça n'avait pas de sens. Je n'ai pas pu taper un coup droit correctement, je n'avais pas de force dans la main », a-t-elle expliqué en conférence de presse.

Naomi Osaka

Naomi Osaka

Photo : La Presse canadienne / Eugene Hoshiko

« Je n'ai rien senti hier. C'est pour ça que je suis un peu perdue, a-t-elle admis. Je ressens tristesse et déception. Je voulais jouer pour me tester contre Kiki, qui joue très bien. Le public a été super hier, et j'aurais voulu leur donner quelque chose. Mais je ne peux pas. »

La blessure d'Osaka intervient à 10 jours du début des Internationaux de France à Paris.

En atteignant les quarts de finale à Rome, la Japonaise de 21 ans s'est assurée d'avoir le statut de première tête de série à Paris.

« Je n'ai pas encore vu le docteur, a précisé Osaka à propos de la gravité de sa blessure. Je pense rester ici un jour ou deux et voir ce qu'il en est. Je n'ai pas vraiment planifié la suite. »

À propos de sa préparation pour la deuxième étape du grand chelem de l'année, la Japonaise a dit se sentir assez à l'aise sur terre maintenant. « Ça ira si je peux me débarrasser de cette blessure à la main », a-t-elle conclu.

Naomi Osaka a remporté les deux derniers tournois majeurs, les Internationaux des États-Unis en 2018 et ceux d'Australie en 2019.

Autres résultats

Simple dames (quarts de finale) :

  • Karolína Pliskova (CZE/no 4) bat Victoria Azarenka (BLR) 6-7 (5/7), 6-2, 6-2
  • Johanna Konta (GBR) bat Marketa Vondrousova (CZE) 6-3, 3-6, 6-1
  • Maria Sakkari (GRC) bat Kristina Mladenovic (FRA) 5-7, 6-3, 6-0

Simple messieurs (quarts de finale) :

  • Diego Schwartzman (ARG) bat Kei Nishikori (JPN/no 6) 6-4, 6-2

Tennis

Sports