•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shapovalov s'incline, Federer et Nadal gagnent et Kyrgios voit rouge à Rome

Shapovalov s'incline au deuxième tour du Masters 1000 de Rome
Radio-Canada

Denis Shapovalov s'est incliné jeudi au deuxième tour du Masters 1000 de Rome devant Novak Djokovic en deux manches de 1-6 et 3-6.

Le Serbe a brisé le service du Canadien au neuvième jeu de la deuxième manche pour l'éliminer à sa première balle de match. Le match n'a duré que 66 minutes.

Le joueur ontarien de 20 ans n'a pas obtenu la moindre occasion de briser son adversaire. Djokovic a remporté 88 % de ses points avec sa première balle, contre seulement 56 % pour son adversaire.

« Je pense que mon jeu a été très solide, a dit Djokovic. Je n'ai pas laissé Denis taper la balle comme il sait le faire, avec puissance du fond du terrain. Je l'ai coincé, et il a fait beaucoup d'erreurs en première manche. Dans la deuxième, il a mieux joué, mais c'est sur son service que j'ai pu capitaliser. »

C'était une deuxième défaite de Shapovalov en 2019 aux mains de Djokovic, après leur affrontement âprement disputé en quatre manches le 19 janvier aux Internationaux d'Australie.

En raison de la pluie qui a perturbé la journée de mercredi, le numéro 1 mondial a plus tard affronté l'Allemand Philipp Kohlschreiber, qu'il a battu 6-3 et 6-0 pour accéder aux quarts de finale.

Ils étaient d'ailleurs plusieurs à disputer deux matchs.

Nadal et Federer, deux fois plutôt qu'une

Roger Federer, no 3 mondial, a gagné ses deux matchs du jour.

Le Suisse a d'abord éliminé le Portugais Joao Sousa (72e) 6-4 et 6-3 en matinée pour se qualifier pour les huitièmes de finale.

« C'est une bonne chose que le match n'ait pas été très éprouvant physiquement, a dit Federer. Borna est un joueur dur. Il m'a battu deux fois l'an dernier. »

L'ancien numéro 1 de 37 ans avait raison de se méfier du Croate Borna Coric (15e), car ce dernier l'a poussé dans ses retranchements, et s'est même offert deux balles de match, que Federer a sauvées.

Le duel s'est joué en trois manches de 2-6, 6-4 et 7-6 (9/7) en 2 h 31 min.

Rafael Nadal, no 2 mondial, s'est lui facilement qualifié pour les quarts de finale en écrasant le Géorgien Nikoloz Basilashvili (no 18) 6-1 et 6-0 en 62 minutes.

Il avait en matinée gagné son premier match du jour 6-0 et 6-1 contre le Français Jérémy Chardy (42e) en 67 minutes.

On peut difficilement faire mieux.

Rafael Nadal tire la langue en servant lors d'un match à Rome.Agrandir l’imageRafael Nadal à Rome Photo : Getty Images / Clive Brunskill

L'Autrichien Dominic Thiem, no 4 à l'ATP, n'aura pas à disputer de programme double. Il a perdu au deuxième tour contre l'Espagnol Fernando Verdasco (no 38) en trois manches de 4-6, 6-4 et 7-5.

Thiem n'a pas apprécié la façon dont les organisateurs ont géré la journée de mercredi.

« Ce qui s'est passé hier est à mon avis inacceptable, a lancé Thiem. Ils savaient qu'aucune balle de tennis n'allait être jouée, et ils nous ont retenus jusqu'à 19 h 30. Quand on sait qu'il va pleuvoir toute la journée, on laisse les joueurs partir quand il n'y a pas de circulation et quand il n'y a pas de gens qui se battent dans les rues. Le retour jusqu'à l'hôtel a pris une heure et demie. »

Des affrontements de rue ont eu lieu entre amateurs de soccer avant la finale de la Coupe d'Italie au stade olympique non loin des terrains de tennis.

Fernando Verdasco retrouvera plus tard le Russe Karen Khachanov (no 13) pour une place en quarts de finale. Verdasco dispute le tournoi de double avec Denis Shapovalov.

Kyrgios perd la tête et le match

Kyrgios perd la tête et le match

L'Australien Nick Kyrgios a été éliminé par le Norvégien Casper Ruud. Mais il serait plus juste de dire qu'il s'est éliminé lui-même...

Alors qu'il était mené 3-6, 7-6 (7/5) et 1-2, il a laissé sa mauvaise humeur prendre le dessus sur sa raison.

Après un échange verbal avec l'arbitre, Kyrgios a reçu un jeu de pénalité, ce qui l'a fait craquer.

Il a alors jeté sa raquette, puis a lancé une chaise avant de ranger ses raquettes. Il a donc été automatiquement disqualifié. Il a tout de même serré la main de l'arbitre avant de quitter le terrain.

Osaka bien sur terre

La numéro un du monde, Naomi Osaka, a battu sèchement Dominika Cibulkova en deux manches identiques de 6-3.

La Japonaise avait déjà vaincu la Slovaque en deux manches dans le tournoi précédent à Madrid.

« J'ai bien servi, et je suis restée calme », a dit Osaka.

Elle aura un autre match à disputer contre la Roumaine Mihaela Buzarnescu, en fin de journée, pour atteindre les quarts de finale.

Les joueurs ont pesté contre les avions de l'escadron de l'armée italienne Frecce Tricolori qui répétaient un spectacle aérien au-dessus du stade Foro Italico.

Résultats du simple messieurs (deuxième tour) :

  • Diego Schwartzman (ARG) bat Albert Ramos Vinolas (ESP) 7-6 (7/5), 6-1
  • Jan-Lennard Struff (GER) bat Marin Cilic (CRO/no 9) 6-2, 6-3
  • Kei Nishikori (JPN/no 6) bat Taylor Fritz (USA) 6-2, 6-4

Résultats du simple dames (deuxième tour) :

  • Mihaela Buzarnescu (ROU) bat Julia Görges (GER/no 16) 6-4, 3-6, 4-4 (abandon)
  • Kiki Bertens (NED/no 6) bat Amanda Anisimova (USA) 6-2, 4-6, 7-5
  • Johanna Konta (GBR) bat Sloane Stephens (USA/no 7) 6-7 (3/7), 6-4, 6-1
  • Garbine Muguruza (ESP) bat Danielle Collins (USA) 6-4, 4-6, 6-2
  • Kristina Mladenovic (FRA) bat Belinda Bencic (SUI) 6-2, 2-6, 6-1
Avec les informations de Agence France-Presse

Tennis

Sports